[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°7

Chaque semaine, retrouvez notre sélection des actualités SEO / SEA / SEM qui font bouger le digital. A lire sur notre blog ou dans directement dans votre boîte mail en vous inscrivant à la newsletter JVWEB.

Pour cette nouvelle édition, l’émergence d’une messagerie dédiée dans Google Mybusiness, l’arrivée de Passage Ranking, qui bouscule le SEO, et les confessions de Bing sur nos soucis orthographiques…

Google enrichit My Business d’une messagerie sur desktop…

Avec une nouvelle actualité chaque semaine, Google My Business n’en finit plus de proposer de nouvelles fonctionnalités. Cette fois-ci, c’est l’annonce de l’arrivée de la messagerie, sur ordinateur de bureau, qui fait du bruit. Jusqu’alors uniquement disponible sur mobile, cette nouveauté est très appréciée des PME et des commerçants, car beaucoup plus simple à utiliser au quotidien. En soi, pas de grande révolution technique ! La messagerie liste les clients à gauche de l’écran, leurs messages à droite. Et vous, vous pouvez y répondre simplement ! Plus que l’outil, l’on retiendra ici, une nouvelle fois, la volonté de Google de séduire une nouvelle clientèle, en proposant des services adaptés aux professionnels de tous horizons.

Source : Google My Business

SEO, Google confirme le déploiement de Passage Ranking

Annoncé en octobre 2020, sous le nom de Passage Indexing, cette nouvelle façon d’appréhender des passages spécifiques d’un contenu, plutôt que la page en entier, est désormais déployée. Sous le nom de Passage Ranking. Un changement d’identité qui, selon Google, reflète davantage la réalité de cette fonctionnalité dont l’objectif est de permettre à l’utilisateur de « trouver une aiguille dans une botte de foin d’informations » ! En somme, grâce à Passage Ranking, Google annonce être en mesure de mieux analyser le contenu d’une page pour en extraire un passage spécifique, qui répond à des requêtes bien précises. Google annonce que cette nouveauté devrait affecter environ 7% des requêtes à l’échelle mondiale. A suivre…

Bing analyse nos fautes d’orthographe…

Et elles sont nombreuses ! En effet, le moteur annonce que, selon ses estimations, environ 15% des requêtes sont mal orthographiées. Pour rétablir un peu d’ordre, le moteur a développé un nouvel algorithme, le Speller100, capable de traiter les fautes dans plus de 100 langues (versus 20 il y a encore quelques mois). Une prouesse technologique qui repose sur la méthode de conception de cet algorithme. Alimenté par le NLP, ce modèle apprenant repose sur des entités linguistiques communes pour nourrir son vocabulaire. Il nous apprend, au passage, qu’il existe deux typologies de faute : les erreurs non verbales, qui consistent à utiliser un mot qui n’existe pas dans la langue, et les erreurs verbales réelles, qui elles reposent sur une mauvaise utilisation d’un mot existant.

Source : Bing

Fort de ce corpus linguistique renforcé, Bing a considérablement amélioré ses performances :

  • Réduction de 30% du nombre de pages sans résultat
  • Réduction de 5% des requêtes reformulées
  • Augmentation de 67% du volume de clics sur les requêtes suggérées
  • Augmentation de 70% du volume de clics sur un élément de la page

Comme quoi, l’orthographe peut encore avoir un impact positif sur nos résultats !!!





Partager cet article Lien copié!

A explorer

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°8

E-Commerce, la FEVAD publie son bilan 2020

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°6