Covid-19 : 3 outils signés Google pour vous aider à maintenir votre business en ligne

Au même titre que de nombreuses sociétés, Google se mobilise pour apporter sa contribution dans la lutte contre le coronavirus. Parmi les initiatives proposées, un volet dédié à l’information, via le moteur de recherche, mais aussi une adaptation, quasi en temps réel, des outils proposés aux annonceurs. Objectif : permettre à chacun de disposer de moyens simples et efficients pour traverser cette crise de la meilleure des manières. Exploration des 3 outils dédiés à la gestion de la crise.

#1. Informez via Google My Business

Face à des recherches d’informations locales en hausse, Google permet aux commerçants de tenir facilement informés leurs visiteurs. Ainsi, un nouveau format d’annonce, dédié au Covid-19, a été spécifiquement mis en ligne. Via ce service il est possible de mettre facilement à jour les informations relatives aux points de vente, telles que

  • Les fermetures temporaires
  • Les horaires d’ouverture aménagés
  • La modification du service rendu, comme la limitation à la livraison pour un restaurant
  • Les mesures de sécurité mises en place dans l’établissement
  • Les annonces en lien avec l’état des stocks, afin d’indiquer les ruptures sur les produits très demandés

Mis à jour via votre interface Google My Business, ces messages seront automatiquement affichés en haut de page, de manière à être le plus visible possible. Ces publications sont disponibles pour tous les types d’établissement et sont accessibles uniquement en texte. L’affichage est, lui, programmé pour une durée de 14 jours.

outil-google-coronavirus

#2. Gardez une information la plus à jour possible

En parallèle, Google a émis quelques recommandations à destination des E-Commercants afin d’appréhender au mieux la situation. Parmi ces bonnes pratiques, Google met l’accent sur la nécessité de présenter des informations sur les produits les plus à jour possible. Pour cela, Google encourage les annonceurs à :

  • Augmenter la fréquence d’importation des flux et activer la mise à jour automatique des articles afin d’afficher un tarif et une disponibilité sans faille
  • Utiliser des règles de flux supplémentaires, afin de soustraire des inventaires les disponibilités en boutiques
  • Indiquer comme indisponibles ou en stock limité, tous produits dont le commerçant ne peut garantir la disponibilité
  • Vérifier les paramètres de livraison et délais estimés
  • Activer l’annulation de commande automatique, lorsqu’un article sold out a été ajouté au panier

Toutes ces fonctionnalités sont activables ou modifiables depuis Google Merchant Center. En cas de doute sur la manipulation à opérer, sollicitez l’assistance de votre Account Manager JVWEB.

#3. Mettez à jour vos données structurées via Search Console

Pour compléter cet arsenal, Google permet également à certains éditeurs, depuis Search Console, d’éditer des annonces liées au Coronavirus, sans avoir à utiliser de données structurées. Proposé en version bêta, cet outil est destiné aux « sites web d’autorité », pour lesquels l’usage de données structurées pose problème. Sont ainsi concernés les sites liés aux autorités, au gouvernement, aux écoles ou aux infrastructures médicales. La presse n’est, pour l’heure, pas incluse au dispositif.

Par ce biais, les éditeurs ont ainsi la possibilité de communiquer aisément sur la fermeture des établissements, la reprogrammation d’un évènement ou la disponibilité de nouvelles entités médicales. Ces informations sont ensuite utilisées par le moteur pour mieux appréhender le contenu de la page, et ainsi, diffuser efficacement l’information.

L’outil prend en charge 6 typologies d’annonces, visibles durant 1 mois

  • La mise en place d’essai Covid-19
  • La fermeture des écoles
  • Les abris disponibles
  • Les statistiques de propagation de la maladie
  • Les interdictions de voyager
  • Des informations d’ordre plus générique

Si vous n’êtes pas directement concerné par cette fonctionnalité, il est tout de même solidaire de partager l’information avec les sites locaux qui pourraient l’être, comme les établissements scolaires. Prenons soin les uns des autres, partageons la bonne parole !

Partager cet article Lien copié!

A explorer