Déconfinement, 5 choses à faire pour remettre votre E-Shop sur les rails

Le Covid nous a tous pris de cours, il a fallu s’adapter. Nombre d’entre vous ont dû réduire leur activité, certains sont à l’arrêt complet, d’autres ont dû se réinventer. Alors qu’une nouvelle étape se profile, avec le déconfinement et la reprise progressive de l’activité, nous avons listé pour vous 5 actions à ajouter à votre to-do pour remettre en ordre votre E-Shop ou votre site vitrine avant la date fatidique. Prêt ? A vos carnets !

#1. Pensez à mettre à jour vos horaires et vos inventaires de stocks

Durant le confinement, nombre d’enseignes ont modifié leurs horaires afin de s’adapter aux conditions et préserver employés et clients. Il est important de remettre vos pendules à l’heure avec la reprise d’activité. En effet, les recherches locales ont considérablement augmenté durant cette période et une simple mise à jour des horaires peut éviter à vos clients des déplacements inutiles, voire source de déception.

Rapide, cette petite mise à jour est pourtant véritablement importante. Rendez-vous donc sur votre site, mais aussi Google My Business ou Facebook afin de diffuser l’information auprès du plus grand nombre. Pensez également à partager votre politique de protection anti-covid afin de rassurer les clients qui seraient hésitants à se déplacer en boutique.

Enfin, mettez à jour vos options de livraison ainsi que votre stock. Là encore, l’idée est de fournir une information au plus près de la réalité du moment. Vous proposez maintenant vos petits plats en livraison ou à emporter, dites-le ! Vous êtes parvenu à réunir des stocks de savons, dites-le aussi. Cette transparence sera très appréciée de vos clients, qui gagneront en temps et en efficacité.

#2. Ajoutez des données structurées et mettez à jour vos informations

Si votre business repose sur des évènements ou rencontres « dans la vraie vie », il est fort probable que vous ayez dû annuler votre programme initial. En rebond, certains ont simplement décaler les évènements dans le temps, d’autres ont basculé sur des rencontres virtuelles.

Dans un cas comme dans l’autre, pensez à mettre à jour vos données structurées car ce sont elles qui annonceront la couleur, avant même le clic. A défaut, vos prospects risquent de penser que tout est simplement annulé. Puisque vous avez fait l’effort de trouver une solution alternative, il serait dommage de perdre vos utilisateurs sur un malentendu. Mettre à jour votre site est essentiel, mais n’oubliez pas les données structurées qui apparaissent bien en amont. De même, prenez le temps de répondre aux commentaires et questions de vos clients de manière publique, afin de propager plus facilement l’information.

#3. Assurez-vous que vos contenus soient bien indexables

Sans véritablement parler d’audit SEO, profitez néanmoins de l’occasion pour vous assurer que votre EShop est correctement paramétré pour révéler tout son potentiel d’indexation et vous offrir ainsi, un maximum de visibilité. Pour cela, assurez-vous

  • De n’avoir aucune page dupliquée ou au contenu similaire dont les url ne sont pas correctement canonisées
  • D’être suffisamment équipé en redirections, notamment pour pallier les ruptures de stock. La mauvaise idée : supprimer la page lorsque le produit n’est pas disponible.
  • Que la page charge suffisamment rapidement : testez votre site, puis, si nécessaire, allégez vos visuels et autres scripts qui ralentissent vos performances.
  • Que votre sitemap XML est à jour et intègre bien les dernières pages ajoutées, ce qui aidera Google à mieux les repérer.
  • Que les pages sont correctement balisées et optimisées
  • Que vos url soient aussi courtes et légères que possibles

#4. Enrichissez vos pages produits et autres contenus d’intention

Alors que les consommateurs sont plus nombreux encore à reporter leurs achats sur internet, accompagnez leur choix tant que possible à l’aide de contenus pertinents. Cela passe notamment par le fait de traiter un maximum de requêtes autour de l’intention, qui permettent de renseigner, en amont de la prise de décision.

Pensez également à soigner vos fiches produits en y spécifiant un maximum de détails afin de répondre aux interrogations de vos prospects. Une fiche produit efficace comporte évidemment une accroche sur votre produit, mais également une description liée aux spécificités techniques. Votre ambition : lever un maximum de doutes à la lecture, ce qui favorisera la conversion. De même, pensez à mettre à jour régulièrement vos contenus produit, et pourquoi pas, adapter votre argumentaire à la situation.

#5. Exposez-vous davantage grâce à Google Shopping

Nous l’avons évoqué ici dernièrement, Google s’apprête à ouvrir à tous l’accès aux listes Google Shopping. Si pour l’heure, cette fonctionnalité n’est pas active en France, rien ne vous empêche de vous y préparer.

Par ailleurs, Google Shopping, en mode payant, reste également une très bonne option pour les E-Commerçants. Avec des taux de conversion en hausse de 20 à 30%, ce levier est tout à fait indiqué pour doper vos ventes. Là encore, pensez à mettre jour vos flux afin de renseigner au mieux sur l’état des stocks ainsi que les conditions de livraison et de retours.

Toute l’équipe JVWEB vous souhaite une bonne reprise et reste disponible pour vous accompagner.

 

Partager cet article Lien copié!

A explorer