Observatoire Covid –Semaine 3 :  Google dévoile ses insights consommateurs

Avec désormais 4 semaines de recul sur ce temps de confinement, de nouveaux comportements commencent à se dessiner chez les consommateurs. En cette période inédite, Google dévoile, cette semaine, ses insights pour accompagner les marques dans leur communication. Sa base d’étude, une vue panoramique sur les requêtes mondiales, desquelles se dégagent 5 tendances fortes. Plongée au cœur des nouveaux comportements utilisateurs, face à la pandémie.

#1. Les utilisateurs s’appuient sur le digital pour pallier les manques

Alors qu’une grande part de la population est invitée à rester dans la chaleur de son foyer, Internet devient nécessairement la principale fenêtre sur le monde. Ainsi, après une première phase très orientée sur la recherche d’informations, se dessine désormais un second temps, dédié à combler les besoins les plus rudimentaires.

Durant ces dernières semaines, les requêtes liées à la vente de détails ont ainsi considérablement augmenté, à l’échelle mondiale. Afin de limiter les déplacements, les internautes cherchent des solutions pratiques, comme « que peut-on surgeler ? », ou « comment fabriquer soi-même… ». A cela, s’ajoute un véritable engouement pour la livraison à domicile, en France notamment. En Allemagne, l’on s’inquiète davantage de trouver de la main d’œuvre à court terme; en Italie, de gérer la « suspension de ses crédits hypothécaires ».

Face à cela, Google invite les annonceurs à suivre des conseils pragmatiques, comme

  • S’inscrire dans cette nouvelle réalité, dont la durée reste à définir
  • Mettre à jour régulièrement site, blog, Google My Business et autres supports de communication
  • Se montrer souple sur les conditions d’annulation, de retour ou de remboursement

#2. Le digital reste le plus sûr moyen de se connecter les uns aux autres

Là aussi, nous voyons, depuis quelques semaines, émerger de nouvelles façons de communiquer. Si les plus jeunes les maitrisent déjà, l’audience s’est largement élargie. L’une des tendances fortes observées par Google est l’augmentation du nombre de vidéos publiées sur YouTube autour du thème « Avec Moi… ». Au top 3 de ce faire ensemble virtuel, « Etudie avec moi » (+54%, comparativement à l’an passé), « Cuisine avec moi » et « Désinfecte avec moi ». Une vraie porte d’entrée dans l’intimité du quotidien !

En parallèle, une hausse massive du gaming multi-joueurs, notamment en Italie et au Canada. L’apéro virtuel remporte également un franc succès, notamment aux Etats Unis.

Pour répondre à ces nouveaux usages, Google recommande donc aux marques

  • D’imaginer de nouveaux moyens d’entretenir la connexion avec leur audience
  • Miser sur une expérience de marque conviviale et connectée au quotidien

#3. De nouvelles routines et de nouveaux horaires

Libérés des horaires de bureau ou de l’école, les confinés modifient également leurs requêtes dans le temps. Ainsi, les recherches liées au DIY culminent le week-end, mais aussi à l’heure du déjeuner. Les Etats Unis et le Canada semblent également s’en préoccuper avant le coucher, avec un pic aux alentours des 23H. En France, c’est le sport qui occupe nos soirées, avec une nette progression du vélo d’appartement et des haltères.

Une opportunité pour les annonceurs, qui, toujours selon Google ont tout intérêt à :

  • Souligner leur disponibilité 24/24, et ce depuis n’importe où
  • Analyser leurs propres data pour identifier les nouvelles phases horaires
  • Publier beaucoup plus régulièrement, les utilisateurs étant en demande croissante de contenus informatifs et divertissants

#4. Davantage de bienveillance envers les héros du quotidien

Si beaucoup sont en télétravail ou à l’arrêt, d’autres restent à l’ouvrage afin de maintenir l’essentiel. Ainsi, soignants, caissiers, livreurs sont enfin reconnus pour leur contribution active dans la société. Un mouvement auquel les internautes sont sensibles, comme le démontre la salve d’applaudissements chaque soir à 20H. Parti d’Italie, ce mouvement de solidarité est également repris en Grande Bretagne, où la requête « remercier les travailleurs essentiels » bat son plein.

Coté marque, il est donc de bon ton de s’associer à ce mouvement. Par exemple,

  • En mettant en œuvre un soutien concret, ou une initiative bienveillante
  • Valorisant ses propres « héros du quotidien » au sein des équipes
  • Communiquant sur les mesures mises en œuvre pour protéger les salariés

#5. Un recentrage sur soi et ses proches

En nous détournant de nos priorités habituelles, cette période est l’occasion de s’interroger sur nos habitudes. Mais aussi, de prendre davantage soin de soi et son entourage, tant au plan physique que psychologique.

Une recherche de sérénité qui passe, aux US, au Canada et en Australie, par les puzzles, en forte hausse. Entre 23h et 3h du matin, les requêtes autour de la relaxation sont également en augmentation. En Espagne et au Royaume Uni, les internautes privilégient les voyages virtuels, y compris au zoo ! Enfin, retour en Australie, où l’aménagement paysager fait un retour en force.

Face à ces tendances, les marques sont invitées à trouver des moyens créatifs d’enrichir le quotidien de leur audience. Ce qui passe, par exemple, par :

  • Proposer l’ouverture de lieux virtuels à visiter
  • Alimenter la conversation autour des thématiques Bien Etre et Santé
  • Repenser les formats de contenus afin de s’adapter à une consommation à domicile

Vous l’aurez compris, les marques doivent, en ces temps particuliers, savoir adapter leur communication afin de répondre aux préoccupations de leur cible. Soyez imaginatifs  !

Partager cet article Lien copié!

A explorer