[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°37

Chaque semaine, retrouvez les actualités digitales SEA / SEO / SEM sélectionnées par JVWEB.

Pour cette nouvelle édition, focus sur la nouvelle page annonceur proposée par Google Ads, les derniers leviers de génération de leads déployés par Facebook Ads et, pour terminer, les consignes validées par Google concernant le duplicate content des fiches produit E-Commerce.

Nouvelle page Annonceur Google Ads, plus de transparence pour les utilisateurs, plus de visibilité pour les marques

Google a annoncé le déploiement imminent aux US et d’ici 2022 en Europe de pages dédiées aux annonceurs. Objectif, permettre aux utilisateurs d’en savoir plus sur la marque, avant de cliquer, voire d’acheter et à Google, de distinguer plus aisément les annonceurs qui ne respectent pas les règles de la plateforme.

Concrètement, ces pages proposeront un contenu proche de celui proposé lorsque l’utilisateur clique « pourquoi vois-je cette annonce ? » sur Facebook. Ainsi, en cliquant sur la mention « A propos de cette annonce », les internautes accéderont à des informations telles que :

  • Pourquoi ils voient cet écran publicitaire
  • La marque de l’annonceur
  • Sa localisation
  • Les autres annonces proposées par le même annonceur au cours des 30 derniers jours (parfait pour votre veille !)

Il sera également possible pour les internautes de cliquer sur « ne plus voir cette publicité » afin de la désactiver, voire la signaler si le contenu ne lui semble pas approprié. C’est donc le moment de vous assurer que vos annonces Google sont bien conformes aux attentes de votre audience, comme aux règles de Google.

Source : Google Ads

Facebook Ads, 4 nouveaux leviers dédiés à la génération de leads

Facebook annonce le déploiement de nouvelles fonctionnalités, gratuites ou payantes, destinées à aider les entreprises à identifier de nouveaux prospects et se connecter avec leur audience. Prévus pour début 2022, ceux-ci sont actuellement en test. Parmi ces nouveautés, l’on compte :

  • Mise à jour des annonces SMS : ainsi, à partir des annonces click-to-message, les internautes auront la possibilité de se connecter directement aux marques via WhatsApp, Messenger ou Instagram Direct. Il sera également possible pour les entreprises d’inviter leurs clients à se connecter directement.
  • Lancement d’un chat WhatsApp depuis Instagram : les annonceurs pourront ajouter un CTA Click-to-chat WhatsApp depuis leur profil Instagram afin de faciliter la prise de contact. Une extension publicitaire est également prévue.
  • Devis sur Messenger : comme son nom l’indique, il s’agit ici de permettre aux entreprises d’inviter leurs contacts à demander un devis directement depuis Messenger. Pour cela, l’annonceur disposera d’un formulaire à 5 champs, personnalisable, à compléter en amont du message.
  • Génération de leads depuis Instagram : axée sur les petites entreprises, cette fonctionnalité a vocation à encourager les PME à trouver de nouveaux prospects directement depuis l’application.

En parallèle, Facebook teste une batterie d’outils complémentaire. Néanmoins, aucune information n’a été divulguée quant à leurs sorties prochaines. Parmi eux, un outil axé sur l’emailing, directement depuis le réseau social ; un gestionnaire de fichiers, dédié lui à la création de contenu ; un post-test, orienté sur l’A/B test de publications afin de mesurer l’engagement et la création de comptes pro, exonérant les annonceurs de devoir passer par un compte perso, ce qui faciliterait grandement la gestion en entreprise. Un panel qui augure de belles opérations. À suivre dès la rentrée de janvier !

Source : Facebook Business

Google prend position sur les fiches produit E-Commerce en doublon

John Mueller a profité d’un hangout pour détailler comment Google traite les fiches produit en doublon, reprenant en l’état le contenu proposé par le fournisseur. Bonne nouvelle, le représentant de Google confirme que cette pratique n’est pas considérée comme du contenu dupliqué, et donc qu’elle n’entraîne aucune pénalité SEO.

Il a également précisé qu’il n’était pas utile d’ajouter un lien vers la source. Seul impact possible : la génération d’un extrait de code similaire, ce qui pourrait altérer le taux de clic depuis le Search.

Partager cet article Lien copié!

A explorer