Adwords : enchérir sur un concurrent, une pratique légale ?!

google adwords concurrent : Enchérir sur les marques de vos concurrents : Avantages, inconvénients et erreurs courantes

google adwords concurrent

Lorsqu'elles sont effectuées correctement, les enchères sur les termes de marque des concurrents peuvent donner un bon coup de pouce à vos performances publicitaires en ligne. Après tout, si quelqu'un recherche les produits ou services de votre concurrent direct, il est logique qu'il soit également intéressé par ce que vous proposez.

L'objectif de cet article est de vous fournir toutes les informations dont vous avez besoin pour décider d'enchérir sur les marques de vos concurrents sur Google Ads.

Bien décidé à jouer la gagne en 2015, vous avez envisagé entre deux coupettes de faire la nique à votre concurrent en vous asseyant sur son trône digital ! Autrement dit, vous voilà bien décidé à acheter le nom de marque de votre concurrent et l’intégrer à votre campagne Adwords. Une idée, qui si elle semble légale, reste tout de même à méditer encore un peu… Explications !

Achat de mots clés concurrents, zoom sur le règlement de Google

L’affaire a fait grand bruit à l’époque : en 2010, Google autorise les éditeurs à intégrer à leurs mots clés, le nom de marque d’un concurrent. Néanmoins, cet usage est conditionné par un certain nombre de règles. L’essentiel étant que l’association du texte de l’annonce et l’utilisation de la marque ne porte pas confusion pour le consommateur.
Ainsi, pour vos campagnes Adwords, Google autorise l’utilisation d’une marque concurrente sous réserve que :

  • le terme soit utilisé dans son sens courant, sans référence à la marque elle-même
  • la marque ne soit utilisée dans le texte de l’annonce uniquement si le propriétaire a donné son autorisation
  • l’annonce ne mentionne pas les services ou produits de la marque en question

En cas de manquement à ces règles ou plainte de la part de la marque visée, Google se réserve le droit d’enquêter et statuer au cas par cas.

Achat de nom de marque, ce qu’en dit la loi…

Si Google fait la loi sur le net, le législateur s’est lui aussi penché sur la question. En résulte, la jurisprudence rendue par la Cour de Cessation de Paris le 29 janvier 2013, devenue depuis un texte de référence en la matière.
De cette décision de justice découle la possibilité pour les annonceurs d’enchérir sur un nom de marque concurrent, sous réserve que celui ne soit à l’origine d’aucun acte déloyal. En cas de litige, le législateur s’assurera que l’annonce soit suffisamment lisible pour le consommateur et que celui-ci est en capacité d’identifier la source de son achat.

Alors, bonne ou mauvaise idée ?

Si cette pratique permet de cibler des prospects potentiellement intéressés par des produits similaires à votre catalogue, elle risque également de créer une confusion, qui peut être vécu comme une tromperie par le consommateur.
A l’inverse, il semble judicieux d’acheter votre propre nom de marque à intégrer à une campagne de branding. Pour un coût négligeable, cette action vous permettre de répondre simultanément à plusieurs objectifs :

  • Signaler à vos propres concurrents que se positionner sur votre marque n’est pas nécessaire, voire reconquérir votre espace si le mal est déjà fait…
  • Limiter les pertes de trafic, en proposant un accès direct aux internautes qui vous cherchent
  • Optimiser les liens annexes et ainsi, communiquer, vos infos de contacts, promo en cours…
  • Réaliser à moindre frais un A/B testing sur votre argumentaire marketing

EVOALERT, outil propriétaire développé par JVWEB, scrute les moteurs de recherche et vous indique qui achète votre marque.
Pour une stratégie Adwords performante en 2015, faites appels à des professionnels !

Google Adwords concurrent : Oui il faut acheter leur marque !

Les marques de concurrents sur Google Ads sont moins concurrentielles

Donc les CPC plus accessibles !

Ces termes ont tendance à être moins chers en raison de la faible concurrence qui s'exerce sur les noms de marque. Comme tout le monde devrait également enchérir sur ses propres noms de marque, les entreprises peuvent obtenir un grand nombre de clics et d'impressions pour une fraction de ce qui est dépensé ailleurs. En raison de la difficulté à obtenir des conversions, tout le monde n'est pas prêt à investir dans un CPA plus élevé.

Les marques de concurrents sur Google Ads vous font gagner en visibilité

Un autre avantage des enchères sur les marques des concurrents est qu'elles vous permettent de gagner en notoriété. Lorsque les consommateurs cherchent à acheter un produit dans un magasin, le fait d'apparaître lorsqu'ils recherchent cette marque place votre marque dans la conversation. C'est un excellent moyen de dire "Vous avez entendu parler de nous ?" et de promouvoir un avantage concurrentiel que vous détenez.

Vos concurrents sur Adwords : une source de trafic qualifié !

Il n'y a pas de meilleur moyen de garantir un trafic qualifié pour votre site que si quelqu'un qui recherche une entreprise qui vend les mêmes produits que vous. Toute personne qui recherche la marque de votre concurrent est également à la recherche de vos produits. De plus, chaque conversion que vous obtenez en retire une à vos concurrents.

Google Adwords concurrent : Non il ne faut pas acheter leur marque !

Vos concurrents sur Adwords : Evitez les conflits

Vous invitez ouvertement vos concurrents à enchérir sur votre nom de marque et à vous voler une partie de vos ventes potentielles.

Si le fait que vous enchérissiez sur le nom de leur marque les rendra plus chers pour enchérir sur leur propre nom, il en va de même dans l'autre sens. Le fait qu'ils enchérissent sur votre nom de marque rendra plus coûteuse la conversion de votre propre marque.

La marque de vos concurrents sur Adwords : Des CTR pourris

Lorsqu'une personne recherche une marque en ligne, il y a de fortes chances qu'elle ait déjà décidé d'acheter dans ce magasin.

Cela signifie que peu de personnes cliqueront sur vos annonces, ce qui entraîne un faible CTR.

Bien que cela ne semble pas si grave, étant donné que vous ne payez pas lorsqu'ils ne cliquent pas sur vos annonces, un faible CTR peut en fait faire baisser votre Quality Score, ce qui rendra l'affichage de votre annonce plus coûteux. D'une certaine manière, vous payez toujours lorsque quelqu'un ne clique pas sur votre annonce.

Google Adwords concurrent : les erreurs à éviter

Google Adwords concurrent : Oui ou non il n'y a pas de bonne réponse absolue

Enchérir sur des concurrents est une bonne stratégie. Cependant, bien qu'elle puisse donner un bon coup de pouce, elle n'est pas nécessaire et ne devrait pas être utilisée dans les premières étapes de la création d'un compte. Le sens commercial des enchères sur les concurrents dépend honnêtement de votre cible CPA. Les personnes qui recherchent d'autres marques seront difficiles à vendre, car elles sont déjà censées avoir une idée précise de cette autre marque. Bien qu'il ne soit pas impossible, ni incroyablement difficile, d'obtenir des conversions en faisant des offres sur les concurrents, ce sera sans aucun doute l'une des sources de conversion les plus chères de votre compte, car il est plus difficile de faire changer les consommateurs d'avis.

Cela signifie que pour les personnes qui ne peuvent vraiment pas se permettre d'avoir un CPA élevé dans leur compte, enchérir sur des concurrents n'est probablement pas une bonne option. Les concurrents sont populaires car les personnes qui recherchent vos concurrents sont certainement sur le marché pour les produits que vous vendez. Faites simplement preuve d'intelligence dans votre choix.

Google Adwords : Se tromper de concurrent

Une erreur cruciale que commettent les annonceurs lorsqu'ils commencent à faire de la publicité sur les concurrents est d'enchérir sur les mauvais concurrents. En règle générale, lorsque vous choisissez des concurrents sur lesquels faire des offres, assurez-vous de choisir des entreprises qui sont réellement en concurrence avec vous. Choisissez des concurrents sur lesquels vous pensez avoir un avantage concurrentiel, qu'il s'agisse de meilleurs prix, d'une offre plus importante, etc.

L'une des plus grandes erreurs commises par les gens est de faire de la publicité sur les grands noms de la concurrence au lieu des entreprises qui leur prennent réellement des marchés. Soyons réalistes : votre sympathique quincaillerie de quartier n'est pas vraiment un concurrent d'une grande chaîne de conglomérats comme Home Depot. Votre magasin de quartier a peut-être un meilleur prix sur les marteaux que le magasin du conglomérat, mais cela ne suffit pas à justifier une surenchère sur sa marque. Sa concurrence sera en réalité les autres quincailleries de ce quartier et éventuellement des quartiers environnants. La seule chose que vous obtiendrez en ne choisissant pas judicieusement vos concurrents, c'est une grosse facture avec beaucoup de déception.

Dans l'ensemble, les enchères sur les mots clés des concurrents peuvent être une bonne opportunité pour ceux qui ont le budget pour le soutenir et les CPA pour le justifier. C'est un excellent moyen de développer votre activité si cela est bien fait. Évitez certains des pièges décrits ici et vous pourrez vous aussi commencer à en récolter les fruits.

Partager cet article Lien copié!

A explorer