Apple versus Facebook, comment la guerre des data impacte-elle les annonceurs ?

En 2021, difficile d’échapper au débat autour de la confidentialité et de la protection des données personnelles.

Alors qu’Apple prend le parti de laisser à ses utilisateurs le choix de partager ou non leurs datas, Facebook Ads, comme d’autres acteurs publicitaires, préviennent des éventuelles conséquences pour les annonceurs, et notamment les PME. Alors faut-il privilégier la donnée ou la volonté de l’utilisateur ? En la matière, chacun expose ses arguments. Points de vue.

Apple prend position en faveur de la protection des données personnelles

Le sujet gronde ici et là depuis l’instauration du RGPD sur le territoire européen. Alors que de nombreux géants du web sont pointés du doigt pour leurs pratiques jugées, par certains, abusives en matière de collecte de données personnelles, Apple prend le contre-pied avec la mise à jour de son système d’exploitation mobile, IOS14.

Ainsi, la marque leader informe qu’elle souhaite désormais laisser aux utilisateurs le choix de partager – ou non – leurs données avec chacune des applications téléchargeables depuis l’Apple Store.

Si les utilisateurs des apps l’acceptent, leurs datas seront transmises et ils continueront de recevoir des publicités, ciblées à l’aide de ces datas. En revanche, ceux qui souhaiteront désactiver le partage verront la confidentialité de leurs données préservée.

Une décision, qui fait certainement écho auprès des prospects à conquérir, voire fidéliser, mais qui agite les partenaires publicités, directement menacés d’être privés de carburant !

Facebook Ads dénonce un impact nuisible aux annonceurs

Premier concerné, Facebook a immédiatement réagi à cette annonce en manifestant une forte opposition, car où là où Apple voit plus de transparence envers l’utilisateur ; Facebook, lui, voit une baisse des publicités ciblées

En effet, selon le réseau social, cette mesure impacterait directement l’écosystème publicitaire, puisque de nombreux utilisateurs feront le choix de préserver la confidentialité des datas. Un choix dont la conséquence directe est de limiter les possibilités de ciblage et de personnalisation des ads ainsi que les statistiques de performances, disponibles pour les événements de conversion issus des apps et sites liés.

Dan Levy, vice-président de Facebook Ads, a notamment pointé du doigt l’impact de cette mesure sur les petits annonceurs, tels que les PME, qui pour beaucoup, vivent de ces publicités ciblées.

Facebook vs Apple, les recommandations pour préserver votre ROI

Bien décidé à ne pas se laisser cannibaliser, Facebook Ads a d’ores et déjà émis quelques recommandations à destination des annonceurs. Les annonceurs souhaitant diffuser des publicités pour stimuler un événement de conversion sur l’apps de la marque y sont notamment invités à mettre à jour le SDK de Facebook pour iOS14 vers la version 8.1 afin d’améliorer la personnalisation des publicités diffusée sur des appareils fonctionnement avec le nouvel OS.

Autre recommandation, Facebook encourage également les annonceurs à faire vérifier le domaine de leur site web, afin d’éviter tous problèmes avec de futures campagnes.

Enfin, Facebook Ads met également l’accent sur l’ensemble des limitations qui découlent de la prise de position d’Apple. Ainsi, il faut s’attendre à une restriction des options de création des publicités, notamment dynamiques, des critères de ciblage ou encore des rapports de performances.

En dépit de ses efforts pour s’adapter à cette nouvelle configuration, Facebook prévient que les conséquences seront importantes, en raison de la déperdition massive des données. Pour anticiper la collision, Facebook a annoncé son intention de travailler les événements de conversion via un système alternatif, nommé la mesure agrégée des événements.

Si les détails restent obscurs pour le moment, cette initiative a pour objectif d’aider les annonceurs à préserver les performances enregistrées sur leurs campagnes, tout en garantissant aux utilisateurs, une meilleure confidentialité de leurs datas. A suivre de très très près dans les mois à venir…

Une question concernant votre stratégie d’acquisition Facebook Ads, contactez l’agence JVWEB.

Partager cet article Lien copié!

A explorer