Déconfinement : quelle stratégie pour réamorcer vos campagnes Google Ads ?

Cela n’aura échappé à personne, cette pandémie, en mettant le monde sur pause, a de fortes répercutions sur le business, y compris l’E-Commerce. Alors qu’un début de sortie de crise se profile, il est désormais temps de réfléchir à votre plan de relance. La team JVWEB a imaginé pour vous 3 stratégies pour réamorcer vos campagnes Google Ads, selon votre profil. Evidemment, le mieux reste toujours de vous adresser directement à votre Account Manager ! 

Stratégie Google Ads n°1 : la relance des imperturbables !

Voilà, sans doute, le meilleur scénario si vous rentrez dans ce premier profil de personae. Derrière ce terme légèrement provocateur, une réalité plutôt réjouissante pour vous. Imaginons que vous vendiez l’un de ces produits stars du confinement. Du gel hydroalcoolique au cours de yoga en ligne, en dépit du Covid, votre business ne connait pas la crise. Et, c’est tant mieux.

Certains de vos concurrents ont laissé leurs campagnes de côté, pendant que vous, vous avez continué d’avancer. Vous avez donc un temps d’avance, vous devez le préserver. Voici donc quelques recommandations pour poursuivre votre chemin sans encombre…

Commencez par mettre à jour vos annonces. Ainsi, vous pouvez, par exemple, rouvrir le champ en insistant sur vos capacités de livraison rapide ou même, votre accueil en boutique. L’idée est de coller aux préoccupations du moment. Nous sommes toujours dans un temps émotionnel, veillez tout de même à ne pas proposer un message trop agressif, ou pire, opportuniste. Concentrez-vous sur la bienveillance et le concret.

Phase 2, mettez à jour vos enchères. Face à une concurrence en berne ou par principe de précaution, vous aviez réduit l’investissement. Il est temps de remonter les curseurs, en douceur, mais avec détermination. Ne tardez pas trop afin de préserver votre niveau de qualité. La concurrence va reprendre du service, les CPC vont repartir à la hausse. Il est plus simple de réguler le CPC en préservant vos taux d’impression que de réduire les coûts et courir après les impressions. Gardez votre longueur d’avance !

Coté budget, revenez progressivement vers vos enveloppes pré-confinement, tout en gardant une marge de sécurité pour gérer les variations. Intégrez dans vos calculs de ROI une augmentation probable des CPC, ainsi qu’une légère baisse des conversions, puisque le business off line est de nouveau de la partie.

Enfin, si vous avez besoin de dynamiser votre action de génération de leads, misez sur le remarketing. Travaillez vos prospects, étape par étape, jusqu’à la conversion. Pensez, là aussi, à adapter les messages de vos annonces. Ajoutez peut-être quelques offres irrésistibles et gardez en tête que de nouveaux comportements d’achat ont émergé.

Stratégie Google Ads n°2 : la reprise des ni oui ni non

Seconde catégorie, plus compliquée à gérer. Ces deux mois ont été lourds de conséquences. Vous avez prolongé votre activité, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous. Vous n’entrez pas dans les achats de première nécessité, votre audience s’est détournée de votre sujet. L’heure est venue de relancer la machine vite et bien. Toutefois, cela va nécessiter d’y consacrer d’importants investissements. Voici quelques conseils pour galvaniser vos campagnes Google Ads.

Investissez sur votre marque. Cela peut vous sembler accessoire, pourtant, c’est important pour préserver votre capital branding, et ne pas céder de terrain à la concurrence. De plus, ces campagnes offrent les meilleurs taux de conversion, pour les CPC les plus bas. L’équation est bonne !

Passez au crible la structure de vos campagnes Google Ads. A ce stade, il n’est peut-être pas utile de déployer 500 groupes d’annonces, concentrez-vous sur les groupes les plus performants sur la base de vos historiques de campagnes. En d’autres termes, limitez les risques financiers pour aller à l’essentiel.

Dans la même veine, mettez à jour vos annonces sur une base solide. Exit les tests et les annonces exotiques, restez centré sur les valeurs sûres et adaptez votre message à l’air du temps, toujours sans être opportuniste.

Coté mots-clés, jouez également la sécurité. Cibler des mots clés à fort volume et délaisser la longue traine, pourquoi pas. Mais, dans ce cas, ciblez précisément vos bassins d’audience. Pensez également à travailler sur des intentions précises et développer vos audiences similaires dans Google Ads. N’excluez pas Bing Ads, qui reste un potentiel intéressant à moindre frais.

Stratégie Google Ads n°3 : la renaissance des mis en quarantaine 

Pour vous, cette période a été plus qu’éprouvante. Vous avez dû mettre votre activité à l’arrêt, comme vos campagnes Google Ads.  Vous vivez sur votre trésorerie, mais manquez de visibilité sur le futur de votre activité. Espérons, tout de même, que vous avez continué à travailler votre SEO afin de maintenir un apport de trafic sans investir outrageusement. Malgré tout, un temps de digestion est nécessaire et les résultats vont encore se faire attendre. D’ici là,  quelques conseils pour remonter la pente.

Là aussi, continuez d’enchérir sur votre marque afin de préserver votre capital, générer du trafic facile à moindre frais et garder le contact avec vos clients et prospects. Et, ne pas laisser la concurrence s’installer sur vos plates-bandes.

En parallèle, concentrez-vous davantage sur les requêtes de longue traine. Moins chères au CPC, elles restent un bon levier de conversion. Couplez cette stratégie à un ciblage fin de vos audiences, y compris en intégrant vos audiences similaires. Laissez infuser une semaine, puis faites le tri. Et coupez tout ce qui n’est pas véritablement performant.

Ensuite, déployez vos mots-clés d’entonnoir intermédiaire, en les diffusant sur une audience relativement large. Optimisez les CPC jusqu’à obtenir un ROI raisonnable, qui vous permet d’atteindre le break even.

Enfin, semaine suivante, appuyez-vous sur cette nouvelle dynamique pour ouvrir le champ sur vos requêtes plus agressives, et donc, plus onéreuses. Là encore, surveillez de près votre ROI et soyez sans pitié dans vos arbitrages ! Poursuivez ainsi l’écumage de semaine en semaine, en intégrant progressivement vos requêtes les plus agressives et grand public.

Pensez également à bien analyser votre audience pour calibrer la diffusion des campagnes. Ciblez en priorité les temps de conversion les plus intenses. Attention, ceux-ci ont un peu évolué avec le confinement, limitez votre analyse aux deux derniers mois.

Que vous épousiez l’un ou l’autre de ces scénarios, le plus judicieux reste d’élaborer une stratégie sur-mesure avec votre Account Manager. Contactez-nous dès que vous serez prêt à reprendre su service !

 

Partager cet article Lien copié!

A explorer