Facebook Ads, comment maitriser vos coûts d’acquisition ?

Si les investissements sur Facebook Ads représentent plus de 23% des budgets consacrés à la publicité digitale, les annonceurs sont de plus en plus dubitatifs face à l’envolée des couts d’acquisition sur le réseau social. Toujours plus exigeante, toujours plus concurrentielle, la plateforme offre encore de belles performances. Néanmoins, la place grandissante de l’automatisation requiert davantage de technicité pour maitriser l’algorithme, et par rebond, ses coûts d’acquisition. L’équipe JVWEB vous livre ses bonnes pratiques pour réguler le budget de vos campagnes Facebook Ads.

#1. Optez pour une structure de campagne la plus lisible possible

Comme pour Google Ads, la structure des campagnes Facebook Ads est un élément décisif. Depuis la généralisation de l’automatisation, les pratiques au sein de la plateforme ont évolué. Il est donc indispensable de s’adapter. Il y a encore quelques mois, il était recommandé de segmenter le plus possible ses investissements au sein d’une même campagne, notamment en variant les ciblages, selon les différents ensembles de publicité. Désormais, mieux vaut s’en remettre à l’algorithme pour déterminer les critères les plus pertinents. Il va notamment apprendre quelles cibles sont les plus réceptives à vos messages et accélérer la diffusion en ce sens.

Pour un apprentissage réussi par l’algorithme, Facebook conseille de créer, au maximum, 3 audiences

  • Une première audience similaire, reflet de votre base clients
  • Une deuxième audience, ciblée sur les centres d’intérêt
  • Une troisième, plus large, axée sur des critères socio-démographiques

Sur cette base, l’algorithme va déterminer les segments les plus affûtés pour augmenter la performance. Attention toutefois, un minimum de 50 éléments de conversion est indispensable à sa compréhension. Si vos ventes n’atteignent pas ce plafond, vous pouvez, par exemple, dans un premier temps, déplacer le suivi de conversion sur des actions de moindre importance, telles que la mise en panier.

#2. Considérez Facebook Ads comme un écosystème de conversion à part entière

Beaucoup d’annonceurs utilisent Facebook Ads uniquement pour répondre à l’un ou l’autre de leurs objectifs. Certains cherchent à renforcer leur notoriété, d’autres à vendre davantage via les annonces dynamiques. Il est beaucoup plus pertinent – et efficace – de percevoir Facebook Ads comme un tunnel de conversion à part entière, et ainsi, d’en exploiter toutes les facettes sur les différentes audiences.

Vos campagnes Facebook Ads seront d’autant plus performantes en travaillant vos audiences aux différents stades du tunnel de conversion. Ainsi, vous capitaliserez sur vos apprentissages, mais aussi sur vos audiences à chaque étape. Le mieux est de ventiler votre budget autour des trois objectifs principaux : notoriété, engagement, acquisition et d’adapter votre discours de marque et vos annonces à chacune de ces étapes.

Avec cette configuration, la gestion des campagnes est aussi allégée, puisque la structure reste la même, seules les créations changent. Cette stratégie permet également de limiter les temps morts et accentuer les temps forts. Vous êtes présents, votre cible s’y habitue, puis, vous la conduisez tranquillement vers la conversion.

#3. Restez dynamique dans la gestion de vos campagnes Facebook Ads

Il est parfois tentant, après avoir bataillé quelques semaines pour trouver la bonne formule, de se reposer sur ses lauriers. La campagne tourne, les performances sont là, pourquoi mettre un grain de sable dans une machinerie bien huilée ?! Tout simplement, parce que Facebook est en perpétuel mouvement, comme votre paysage concurrentiel ! Vous devez garder un temps d’avance afin d’anticiper un éventuel changement de direction brutal.

Pour cela, prévoyez dans votre budget une enveloppe dédiée aux tests. Autorisez-vous à explorer de nouvelles audiences, peut-être moins intuitives, de nouvelles annonces, un peu différentes… Laissez-vous aller à la bonne surprise ! En cas de virement de bord, vous aurez un plan B.

#4. Jouez la carte du ciblage sur vos annonces

Les publicités diffusées sur Facebook sont globalement en deçà de ce que l’on peut observer ailleurs, notamment en termes de ciblage et de message. Nombre d’annonceurs se concentrent sur des visuels très génériques, limités par les règles imposées par Facebook Ads. Or, l’on sait pertinemment que ce type d’annonces est moins performant que des publicités ultra-ciblées.

Evidemment, cela requiert un véritable effort créatif, sur lequel il faut investir du temps et des ressources. Toutefois, passé un certain volume, l’investissement est rentabilisé. Plus vous travaillez des audiences de niches, plus le besoin de personnalisation des annonces est perceptible. En poussant une annonce qui cerne parfaitement les attentes de votre audience, doublée de la réassurance nécessaire, comme un avis client, les performances seront au rendez-vous.

En matière de bonnes pratiques, Facebook Ads recommande des annonces de 15 secondes maximum, avec une information clé dans les 2 secondes. A défaut, le taux d’attention décroit, ce qui fait inexorablement monter le coût de diffusion. Vous manquez d’inspiration ? Prenez le temps de faire quelques recherches sur Facebook Ads Library, vous y trouverez toutes les publications sponsorisées, marque par marque. Une mine d’or pour votre benchmark !

Vous souhaitez optimiser votre stratégie d’acquisition Facebook ? Contactez le pôle SMA de JVWEB.

 

Partager cet article Lien copié!

A explorer