Google Ads vs Facebook Ads : à qui confier son budget pub ?!

Lorsqu’il s’agit de dessiner sa stratégie d’acquisition, le choix des leviers est un élément crucial. Google ? Facebook ? Les deux ?! La question revient souvent lors de nos entretiens découverte avec de nouveaux annonceurs. Afin de vous aider à y voir plus clair, nous avons tous simplement décidé de croiser les avis de nos experts en les soumettant au jeu de l’interview. Ainsi, aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Valentine Baumont, Team Leader au sein du pôle SEA et de Maxime Girard, Team Leader Social Ads, afin de recueillir leur avis sur cette épineuse question.

Google Ads ou Facebook Ads, quelle différence ?

Valentine : Si l’on s’en réfère aux campagnes de Search, relayées via Google Ads, la principale différence tient aux comportements des internautes. L’intention n’est pas la même. De plus, Facebook est un réseau social essentiellement tourné vers le mobile. La dimension de partage et d’engagement est plus ancrée.

Maxime : Google permet principalement de cibler des intentionnistes. A travers le search classique, l'utilisateur a déjà un besoin identifié lorsqu'il tape une requête.

Hors retargeting, Facebook se positionne davantage dans une création de besoin.

Nous proposons une publicité à un utilisateur qui est dans son expérience sociale (actualités amis, pages, groupes...) D'où l'importance de la partie annonce (visuel, format, storyboard vidéo, message) qui doit être assez impactante pour attirer l'attention et faire comprendre à l'utilisateur les bénéfices clients du produit/service pour qu'il convertisse.

Comment faire le tri dans ses objectifs ? Lequel choisir pour…

  • faire connaître ma marque ?

Valentine : Les deux
Maxime : Google & Facebook

  • obtenir plus de vues sur mes vidéos ?

Valentine : Youtube
Maxime : Youtube, doublée d’une campagne Facebook Ads, avec un objectif "Vues de vidéos".

  • générer des leads qualifiés ?

Valentine : Google Search
Maxime : Google Search & Facebook via un dispositif A/B test objectif "conversions" vs "génération de prospects".

  • mettre en avant mon catalogue produits ?

Valentine : Google Shopping
Maxime : Google Shopping & Facebook, avec une campagne orientée sur l’objectif "catalogue produits".

  • vendre plus ?

Valentine : Selon le budget, il est recommandé d’activer l'ensemble des supports.
Maxime : Google & Facebook, car ces deux leviers sont clairement complémentaires.

  • toucher une cible BtoB ?

Valentine : Peut-être davantage s’orienter vers LinkedIn, qui cible directement les professionnels.
Maxime : Linkedin & Facebook, car les professionnels consacrent également du temps à se divertir sur le réseau social, tout en gardant leur activité professionnelle à l’esprit.

Est-ce que Facebook ne coûte pas moins cher que Google ? Est-il raisonnable de comparer les CPC / CPA entre ces deux plateformes ?

Valentine : Il est intéressant de comparer les performances. Toutefois, cette comparaison doit s’inscrire dans une analyse de l'attribution, intégrant les conversions post impressions.

Maxime :  A mon sens, il n’est pas toujours pertinent de comparer les CPC des 2 plateformes car 90% des utilisateurs ne cliquent pas sur des publicités Facebook. Il faut donc tenir compte du rôle important du post-view dans l'analyse des résultats.

Il est, en revanche, plus sensé de comparer des KPI qui ont une valeur ajoutée business pour nos clients en prenant en compte l'attribution liée aux comportements différents des leviers, par exemple :

  • achats, coût par achat, CA, ROI
  • leads, coût par lead, ROI

Pour contourner la grosse problématique liée à l’attribution, il est intéressant de déployer une étude de Conversion Lift Facebook. Cet outil permet d’évaluer l'apport incrémental business des investissements publicitaires.

Faut-il un budget minimal pour obtenir des résultats sur chacune de ces plateformes ?

Valentine :

Plus qu’un budget minimum de budget, c’est un minimum de trafic qu’il faut viser pour obtenir une vente ou un lead.

Le taux de conversion moyen est la valeur repère.

Maxime :  Rien à ajouter !

Est ce que l'un ou l'autre se prête mieux à certaines activités ?

Valentine : Je ne crois pas. Il s’agit surtout de travailler le ciblage des audiences.

Maxime : Non, pas particulièrement.

Facebook semble plus flexible, plus simple à séquencer, voire gérer, que Google. Préjugé ?!

Valentine : Facebook est perçu comme moins technique car il n’y a pas d'achat de mots clés, qui reste un travail préparatoire assez important, en amont du lancement des campagnes.

Maxime : Effectivement, la plateforme Facebook Ads est perçue comme moins technique que la plateforme Google. Ce n'est pas pour autant qu’il est plus simple d’atteindre le bon niveau de performance. Nous avons récupéré la gestion de certains clients qui pensaient savoir faire et qui, en fait, perdaient des milliers d'euros chaque mois ;)

Coté ciblage, qui de Google Ads ou Facebook Ads est le plus pertinent ?

Valentine  : Difficile de trancher, tout dépend de l'objectif du client.

Maxime : De son objectif et son persona.

Quelle différence entre les annonces Google et Facebook ? Peut-on faire passer le même message ?

Valentine : Cela dépend du type d'annonce Google sur lequel nous travaillons. Nous pouvons aussi, avec les produits Google, sortir du Search et diffuser une vidéo, une bannière image. En revanche, Facebook propose des formats bien spécifiques, comme collection, par exemple.

Maxime : Facebook est potentiellement perçu comme plus visuel que Google. Cela tient notamment a la grande diversité des formats proposés sur Facebook : image, vidéo, diaporama, carrousel, collection, stories... Il est potentiellement plus facile sur de l'Acquisition de véhiculer un message, des bénéfices clients à travers une vidéo, par exemple.

Comment suivre mes performances ? Savoir quelle plateforme a le meilleur ROI ?

Valentine : Cette question rejoint le sujet de comparer le cpc / cpa. Il faut absolument avoir un outil de déduplication des résultats avec un modèle d'attribution non last clic. L'idéal est un outil d'attribution prenant en compte le poids des conversions post impression.

Maxime : Je suis d’accord avec Valentine, le cœur du sujet reste l’attribution.

Doit-on vraiment choisir ?! Imaginons que j'ai un budget, même limité, comment JVWEB peut "rendre ma publicité plus performante " ?

Valentine : Le plus important est de bien coordonner les deux leviers, de construire une stratégie globale et cohérente avec les bons outils pour mesurer correctement.

Maxime : Il est important d'être au clair sur l'objectif business et chiffré. JVWEB vous recommandera ensuite d'investir sur le levier qui vous permettra d'atteindre votre objectif. Tout en vous proposant une proposition stratégique adaptée (objectif, ciblages...).

JVWEB propose aussi un accompagnement sur la partie créas (recommandations, création images/storyboard vidéo efficace...).

En intervenant sur l’ensemble de la chaîne, nous maximisons les chances de succès à chaque étape.

Un ultime conseil pour prendre la bonne décision ?

Valentine : Vous devez toujours repartir de vos objectifs initiaux, être capable d'activer les réseaux en fonction des moments forts de la saisonnalité.

Maxime : Avoir un objectif business et chiffré cohérent.
Activer différents leviers pour analyser ce qui marche le mieux.
Mettre en place une logique de Test & Learn pour trouver les leviers et la formule magique qui vous permettra d'atteindre vos objectifs et de scaler votre business.

Un grand merci à Valentine et Maxime pour leurs conseils avisés. Ils se feront un plaisir de répondre à vos questions sur votre stratégie Google & Facebook Ads, en contactant directement JVWEB.





Partager cet article Lien copié!

A explorer