SEO : 5 rapports Analytics pour progresser

Performer en référencement naturel passe nécessairement par un suivi scrupuleux de vos positions. Cela dit, même couplé à vos rapports de mots-clés, il est difficile de s’en contenter si vous souhaiter progresser en SEO. Aussi, plutôt que d’alourdir votre boîte à outils de nouvelles url, piochez dans vos inépuisables data Analytics ! Pour vous servir, notre sélection des 5 rapports incontournables pour scruter votre SEO.

Il existe un grand nombre d'outils formidables pour vous aider dans le domaine du référencement, qu'il s'agisse de la recherche de mots clés, de la compréhension de ce que font vos concurrents ou de l'établissement de rapports sur l'évolution de votre site Web dans les résultats de recherche. Je ne dis pas que vous devez arrêter d'utiliser ces outils, mais vous devez absolument utiliser Google Analytics pour comprendre ce qui fonctionne réellement une fois que les internautes ont trouvé le chemin de votre site Web. Vous pouvez même utiliser Google Analytics pour obtenir des informations supplémentaires qui vous permettront d'affiner votre stratégie de référencement et de contenu.

#1. Organique, la base

Disponible depuis Acquisition > Aperçu > Recherche organique, ce rapport plutôt basique reste néanmoins intéressant puisqu’il vous donne une vue globale sur vos performances en termes de trafic, comportement et conversions. Vous y trouverez également les pages les plus populaires, une vue des mots-clés et des pages de sortie. A cela, s’ajoutent les metrics SEO classiques, telles que le taux de rebond.

Astuce : isolez votre trafic par typologie, en cliquant sur « Ajouter un segment », puis, cochez Trafic Organique afin de récupérer toutes les données. Pensez également à utiliser les filtres pour pousser l’analyse.

Utilisez les segments Google Analytics dédiés au trafic naturel !

Les segments sont un moyen efficace de bien comprendre les différents flux de comportement et d'acquisition de trafic.

Le segment par défaut appliqué à vos rapports Google Analytics est "Tous les utilisateurs", ce qui signifie qu'absolument tout le monde est inclus dans vos rapports.
Choisissez donc le segment "Trafic organique" (dans les segments "Système").

Croisez donc maintenant cette information avec les statistiques de pages de destination et les performances par devices pour en savoir plus sur comment optimiser votre référencement naturel !

Trafic Not Provided :-(

Tous les mots clés en "Not Provided" présents dans vos rapports FGoogle Analytucs correspondent au fait le visiteur est venu par le biais d'une recherche organique sécurisée

Alors comment savoir les mots-clés de la recherche organique qui se cachent derrière le Not Provided ?

Vous pouvez consulter la section des rapports de Google Search Console qui vous permet de comprendre ce que les internautes recherchent pour trouver votre site Web. La Search Console de Google est l'outil qui vous permet de savoir non pas ce qui se passe sur votre site mais comment les internautres interragissent avec vos résultats sur le moteur de recherche Google. C'est très puissant ! Cependant, le problème est que cela ne vous permet pas de comprendre ce qui se passe après que les gens aient atterri sur votre contenu (par exemple, quelles sont les pages qu'ils consultent et s'ils finissent par convertir).

C'est là qu'un rapport personnalisé spécial Not Provided s'avère utile. Contactez nos équipes SEO pour savoir comment en mettre un en place !

#2. La ruse du titre de la page

Eléments décisifs, ces informations sont disponibles depuis Comportement > Contenu du site > Pages de destination > Ajouter une dimension secondaire Titres de page.

Parce qu’il est toujours frustrant de ne pas pouvoir remonter les requêtes qui génèrent le plus de trafic, ce rapport va, non pas résoudre le problème, mais enrichir vos connaissances. En effet, celui-ci vous permet de visualiser les performances des pages qui génèrent le plus de trafic naturel. En ajoutant la dimension Titre de la page, vous pouvez ensuite isoler les mots-clés sur lesquelles ces pages sont optimisées. Cela vous donne une vue des requêtes les plus recherchées et du volume de trafic et rebond associé.

Astuce : utilisez ce même rapport pour identifier les pages les moins performantes et dresser une première liste des optimisations SEO nécessaires.

Les rapports sur le comportement des internaute est également une source d'informations précieuses sur ce qui fonctionne (et ce qui ne fonctionne pas) en termes d'engagement.

Le rapport Google Analytics "Toutes les pages" vous montre le contenu que les internautes consultent sur votre site Web. Vous remarquerez que le rapport est classé par nombre de pages vues, ce qui signifie que votre contenu le plus populaire se trouve en haut du rapport.
À partir de là, vous pouvez utiliser le rapport "Pages de destination" pour comprendre quel contenu les gens voient en premier lorsqu'ils visitent votre site Web.
Vous pouvez alors envisager de créer des groupes de contenu par cocons sémantiques extrêmements efficaces pour votre maillage interne de liens et votre SEO.

Idéalement, chaque page de votre site Web a un titre de page unique, mais ce n'est pas toujours le cas car il est très courant d'utiliser un titre de page générique pour plusieurs URL d'un site Web. Google Analytics peut vous aider à identifier les URL qui utilisent le même titre de page et qui sont donc des sources de contenu dupliqué => une plaie pour vtre référencement naturel car ces pages diluent votre jus SEO.

Pour trouver les titres de page en doublon, accédez au rapport "Toutes les pages" (sous "Comportement", puis "Contenu du site"). Sélectionnez ensuite "Titre de la page". Vous verrez les titres des pages de tout le contenu de votre site Web dans le rapport.

Bonne pratique SEO / Google Analytics : Ajoutez une annotation dans Google Analytics, sous la zone de graphique, afin de bien marquer et garder une trace du moment ou vous avez modifié les titres des pages. Il n'existe pas d'historique des données dans Google Analytics et vous serez content dans quelques mois de pouvoir expliquer des variations de trafic à posteriori ;-)

#3. Objectif Conversions

Avoir du trafic, c’est bien. Convertir, c’est mieux ! Pour évaluer la qualité de votre trafic, une seule option, suivre vos objectifs de conversion. Direction Conversions > Objectifs > Vue d’ensemble. A partir de là, créez des filtres pour segmenter et analyser uniquement votre trafic organique.

Pour mesurer la rentabilité de vos efforts SEO, attribuez à chaque objectif une valeur en euros. Vous verrez ainsi si votre taux horaire, ou celui de votre agence SEO, est justifié !

Astuce : rendez-vous sur Conversions > Entonnoirs multicanaux > Conversions Assistées. Vous y découvrirez un intéressant complément qui liste les différents canaux empruntés lors du tunnel de conversion, un bon indicateur sur la qualité de votre trafic SEO.

Pensez à jeter un oeil à votre trafic referral (liens entrants) : votre réseau de backlink apporteurs de trafic peut constituer une partie importante de votre business mais aussi un poids important dans l'apport de jus SEO.
Prenez le temps de parcourir les différents sites Web qui renvoient vers le votre. Il peut être utile d'ouvrir chacune de ces pages pour voir comment les gens établissent des liens et ce qu'ils disent de votre marque. Ce contexte peut vous aider à trouver des idées de contenus SEO qui pourront aller draguer votre audience encore plus haut dans le tunnel de leur parcours utilisateur !

#4. Recherche mobile, la faille multidevice

Vous savez à quel point le mobile est important désormais. Surveiller la qualité du trafic SEO mobile via Audience > Mobile > Aperçu vous permet de mettre en lumière les potentiels écueils de votre navigation mobile. Si vos métriques sont inférieures à celle d’un ordinateur, il est probable quelques optimisations mobile s’imposent.

Astuce : pensez également à comparer vos taux de conversion entre mobile et desktop afin de ventiler vos efforts – et vos campagnes SEA – sur le device le plus porteur.

#5. Vitesse, l’indispensable promesse

Pour terminer, gardez un œil sur la vitesse du site depuis Comportement > Vitesse du site > Aperçu. Votre objectif, repérer les pages qui pêchent. Pour mémoire, l’internaute s’octroie 3 secondes avant d’abandonner si le site est trop lent. Il serait dommage de perdre un trafic naturel si chèrement acquis pour quelques photos trop lourdes… Visitez le site Jewelssimo et consultez la page Collier arbre de vie pour avoir un exemple de page qui se charge en moins de 3 secondes.

N'oubliez pas que même si vous utilisez d'autres outils pour vos reportings SEO, il est toujours efficace de le mettre en regard des rapports Google Analytics.

Assurez-vous que vous utilisez vos rapports Google Analytics de suivi de votre performance en référencement naturel dans un contexte approprié. C'est toujours une bonne idée d'ouvrir votre site Web et de le découvrir tel que votre public le vit, et de compléter vos données avec d'autres tendances saisonnières et sectorielles. L'expéreience utilisateur est une porte d'entrée très efficace pour se plonger dans la problématique du SEO. Parce que vos contenus sont pensés pour une audience et pas juste pour le crawler de Google ;-)

Vous voulez mettre en place un reporting intelligent pour piloter votre stratégie de référencement naturel ? Conatctez la team SEO de JVWEB !

Partager cet article Lien copié!

A explorer

Plan de taggage, comment aborder cette étape cruciale ?

Comment faire une analyse de campagne : le piège de Simpson

SEO : 5 rapports Analytics pour progresser