Tag Management Server Side

Tuto GTM Server Side - Google Tag Manager Server-side Tagging

Déporter la gestion de ses tags de tracking cÎté serveur permet aux annonceurs de déplacer l'exécution des scripts et le partage des données vers un traitement cÎté serveur, par exemple via Google Cloud.

On appelle ça le Tag Management « server side », « server to server » ou encore « tagless ».

Chez Google Tag Manager on appelle ça le Server-side tagging

Fonctionnement d'un Tag Management Service

Avec une collecte des consentements de plus en plus rÚglementée, et des navigateurs qui font la chasse aux cookies tiers, le tag management cÎté serveur propose des bénéfices appréciables.

Tag Management Systems

Tag Management CÎté Navigateur

Dans la majoritĂ© des cas les tags sont dĂ©clenchĂ©s via le navigateur au moment oĂč une page du site est consultĂ©e.

Fonctionnement Google Tag Manager Standard

Les scripts servis depuis GTM (Google Tag Manager) ou n'importe quel autre Tag Management System (TMS) sont alors exécutés par le navigateur :

Collecte les données
Traitement des données

Tag Management CÎté Serveur

Dans le mode « server side » tout se passe cÎté serveur.

Le Tag Manager ne renvoie aucun script à exécuter au navigateur.

Tous les traitements de données sont déportés cÎté serveur.

Fonctionnement de SS GTM (ServerSide)

Pourquoi ce fonctionnement Tagless n'est-il pas davantage répandu ?

Parce que au delà des complexités techniques, la techno n'a pas été popularisée ni démocratisée par un acteur de l'AdTech suffisamment gros.

C'est désormais chose faite : Google Tag Manager propose ce type de méthode de taggage depuis l'été 2020.  C'est cette méthode avec GTM que l'on va développer plus bas.

Avantages du Server-Side Tagging

Le balisage cÎté serveur offre quelques avantages par rapport aux balises cÎté client :

Amélioration des performances : Moins de balises de mesure dans le site Web ou l'application signifie moins de code à exécuter cÎté client.
Meilleure sĂ©curitĂ© : Les donnĂ©es des visiteurs sont mieux protĂ©gĂ©es en collectant et en distribuant les donnĂ©es dans un environnement cĂŽtĂ© serveur gĂ©rĂ© par le client. Les donnĂ©es sont envoyĂ©es Ă  une instance Google Cloud oĂč elles sont ensuite traitĂ©es et acheminĂ©es par d'autres balises.

GTM Server Side : Qu'est-ce que c'est ?

C'est l'utilisation d'un balisage cÎté serveur via GTM (Google Tag Manager)

On utilise alors l'environnement Cloud de Google.

Le conteneur GTM est alors conservé cÎté serveur.

Google Tag Manager Server-Side : Les avantages

GTM Server-side : Temps de chargement

Lorsque toutes vos balises sont gérées avec Google Tag Manager cÎté serveur, alors les chargement JavaScript se déroulent dans le cloud avant que les données ne soient transmises aux serveurs tiers qui collectent les infos.

Le gain de temps sur les chargement de page peut alors se révéler trÚs significatif !

GTM Server-side : Sécurité

Dans une intĂ©gration GTM classique, le conteneur GTM est cĂŽtĂ© client et le traitement des donnĂ©es peut ĂȘtre exposĂ© Ă  des acteurs mal intentionnĂ©s qui peuvent volontairement pourrir vos stats via du crawl malveillant et du spamming.

Dans le cas d'un tag GTM cÎté serveur alors le traitement des données est effectuée dans un environnement cloud sécurisé. Tous les appels vers les services tiers se font alors sans exposer de donnée sensible.

GTM Server-side : Collecte des données

Avec un TMS Server-Side, les outils tiers n'ont pas de connexion directe avec l'appareil de l'utilisateur.

Il n'y a pas de fuite de données ni de configuration de cookies tiers.

Vous gardez le contrÎle sur les données transmises.

Google Tag Manager Server-Side : Les inconvénients

GTM Server-side : Combien ça coute ?

Google Tag Manager reste gratuit mais l'hébergement dans le Cloud est payant. Il faut compter 120$ par mois en moyenne.

GTM Server-side : Expertise technique

Autant la pose standard d'un Google Tag Manager est hyper simple, autant une configuration du TMS en server-side nécessite des compétences en Web-Analytics plus avancées et des connaissances techniques.

Faites vous accompagner !

GTM Server-side : Limites

Le conteneur Google Tag Manager est le mĂȘme dans les 2 configuration. C'est Ă  dire que les ressources disponibles par dĂ©faut sont plutĂŽt bien faites, surtout pour les tags des produits Google. Pour le reste...

Configurer GTM Server-Side

Comment configurer un Google Tag Manager Server-Side ?

Créer un conteneur GTM Server-Side

Depuis votre compte Google Tag Manager, créez un nouveau conteneur.

Nommez votre conteneur et sélectionnez "Serveur" parmi les platesformes cibles disponibles.

Créer un conteneur Google Tag Manager CÎté serveur

Une fois que vous avez cliquĂ© sur "CrĂ©er", une fenĂȘtre contextuelle va alors se dĂ©ployer et vous demander de fournir au conteneur un serveur pour le tagging.

Installer Google Tag Manager CÎté Serveur

Si vous ĂȘtes nouveau sur Google Cloud Platform, sĂ©lectionnez la premiĂšre option dans laquelle vous devrez crĂ©er un compte de facturation.

Compte de facturation Google Tag Manager

Configurer le serveur Google pour le conteneur GTM Server-Side

Installer Google Tag Manager

Allez sur https://console.cloud.google.com/ et sléctionnez le bon projet

Google Cloud Platform

Activez le Cloud Shell

Google Cloud Shell

Modifier l'invite de commande en intégrant l'ID de projet Google Cloud et suivez les instructions.

Tester le conteneur GTM Server-Side

Vous pouvez désormais envoyer des données à votre conteneur Google Tag Manager Server-Side : https://developers.google.com/tag-manager/serverside/send-data

Via le GTM standard vous pouvez vous référer aux articles que nous avons déjà produit sur le sujet afin de creuser le sujet : Tuto Google Tag Manager

Consultant Google Tag Manager

Vous avez besoin d'assistance pour votre plan de taggage ? L'implémentation de vos tag et balises de tracking ?

N'hésitez pas et contactez nos équipes expertes en Tracking !

Partager cet article Lien copié!

A explorer