Recherche Zéro Clic : la stratégie de Google et les impacts pour votre référencement

Connaissez-vous la Recherche sans Clic ❓ 🖱️

Sur Google, seulement 1 tier des recherches génère 1 clic !
Il y a 2 ans c’était 1 sur 2...

Rand Fishkin a produit cette analyse sur la base des chiffres de #SimilarWeb
En 2020, 64,82% des recherches Google (Dekstop et mobile confondus) n’ont pas généré de clics (hors recherches Vocales !)
Et seulement 53 % des recherches aboutissent à un clic sur Desktop 🖥️

Sur les 5,1 trillions de recherches 🔎 de l’analyse :
➡️ 33,59 % ont donné lieu à des clics sur des résultats de recherche organiques.
➡️ 1,59% ont abouti à des clics sur des résultats de recherche payants. #SEA

Mais l'étude devient vraiment intéressante pour la répartition des CTR mobile Versus desktop :
Sur desktop : le CTR est toujours > 50%

Bref,

Il faut retenir que si le nombre de recherche augment, le nombre e clic sur des liens menants chez les éditeurs de site web augmente également, mais moins vite.

Et ce n'est pas forcément une mauvaise nouvelle pour les marketeurs !

La polémique Google Zéro Clic

Google se trouve donc accusé de livrer volontairement toutes les réponses sur un plateau aux internautet et donc de génèrer de moins en moins de clics pour les éditeurs de sites Web

Ce, qui soit dit en passant, est un peu contradictoire avec les discours les accusant de justement trop mettre en avant leurs liens sponsorisés sur les SERP.

Néanmoins, ce fonctionnement a été reconnu comme représentant un problème. Par exemple dans le conflit concernant Google Flights, dont la mise en avant avait privé les sites spécialisés dans la réservation de billets d'avion de clics et de monétisation.

C'est aussi ces questions de position dominante qui ont poussé Google a ouvrir Google Shopping au service CSS (Pour en savoir plus contactez nos éuqipes SEA ! Vous pourrez économiser jusqu'à 20% sur vos clics Google Shopping !)

La réponse de Google sur la recherche Zéro Clic

En réalité, Google Search envoie des milliards de clics vers des sites Web chaque jour.

Au-delà du trafic, la recherche permet également de mettre en relation les internautes et les entreprises de diverses manières. 📍🗺️
Par exemple en permettant de passer un appel téléphonique à une entreprise. ☎️

Ce sont donc davantage les usages des internautes qui donnent le contexte qui permet de comprendre la situation :
Danny Sullivan, Responsable des relations publiques de Google répond directement dans un article dédié publié le 24 mars dernier sur le site officiel Google "Google Search sends more traffic to the open web every year".
Dans sa réponse, Google par la voix de DAnny Sullivan précise :
« les internautes utilisent la recherche Google pour répondre à plusieurs types de problèmes, et des milliards de fois par jour, la recherche Google envoie ses utilisateurs vers un site web tiers » mais le géant du pteur de Recherche ajoute :
«Toutes les requêtes ne donnent pas lieu à un clic vers un site web externe et il y a de nombreux éléments de contexte qui l'expliquent ».

Exemples d'éléments de contexte qui entrainent l'augmentation de la part de recherches sans clic :

💥 Requêtes reformulées 🔁 (reprises par le moteur dans "recherches associées")

💥 Recherche d'une réponse simple et rapide 🌮 (via les answer box). Pas d'un contenu de marque ou éditorialisé.

💥 Connexion direct via l'affichage des snippets G Maps et extensions d'appel

💥 Navigation vers les apps 📱

Il s'agit donc de comprendre, au-delà des modifications des SERPS elles-mêmes, quels sont les évolution des usages et comment la publicité digitale et en particulier le #SearchMarketing peut s'y adapter le plus efficacement possible.

La bonne nouvelle ❔



Il y a plus de recherches sur Google aujourd'hui, que jamais auparavant (et plus de clics disponibles aussi !)

Alors pour en profiter 👇

Continuez à penser vos landing Page MobileFirst, mais n’oubliez pas le desktop qui reste efficace plus sur les CTR dans les SERP. Chez nous, vous pouvez en parler avec Florian Pannier qui est le spécialiste du sujet !

Pour votre référencement payant : Ajustez vos stratégies et prenez contact avec Sylvain Miquel

Pour votre référencement naturel : Votre meilleur conseiller pour profiter des snippets Google et de la osition Zéro posez la question à l'équipe SEO d'Aldo Maldera

Précédente communication de JVWEB du 10 aout 2020 - SEA : comment lutter contre la tendance du Zéro Clic ?

La nouvelle est tombée cet été : moins d’une recherche Google sur deux est désormais suivie d’un clic. Derrière ce cap symbolique des 50%, une baisse des taux de clics sur les résultats qui s’accentue depuis quelques années déjà. En cause, des résultats toujours plus riches proposés par Google en réponse à une requête. Alors face à cette décroissance du CTR, quelles stratégies SEA et SEO mettre en place ?

Google, de moteur de recherches à moteur de réponses…

Depuis 2016, Jumpshot suit activement le taux de clic enregistré par les internautes sur les recherches Google. En juin, la société a annoncé que le cap des 50% était désormais franchi. En clair, moins d’un internaute sur deux clique sur un résultat à l’issue d’une recherche.

Cette tendance, sobrement baptisée Zéro Clic, impacte nécessairement le référencement naturel, mais, également les campagnes de liens sponsorisés, dans une moindre mesure. En juin 2019, cette étude rapporte :

  • 42,25% de clics sur un résultat organique
  • 4,42% de clics sur un résultat Google Ads
  • 50,33% de non clic

baisse-taux-clic

 

Derrière cette décroissance du taux de clic, la convergence de deux phénomènes. D’une part, un usage du mobile toujours plus intense, qui modifie en profondeur les habitudes navigation. Selon cette même étude, 62% des requêtes mobile ne sont pas suivies d’un clic, versus 33% sur desktop.

D’autre part, des résultats proposés par Google toujours plus riches d’informations. Avec la multiplicité des formats et les données enrichies proposées par Google, nombre de requêtes sont résolues grâce aux informations affichées. Ainsi, ceux qui cherchent l’âge de Belmondo ou la recette des crêpes n’ont désormais plus nécessité à explorer les pages référencées pour trouver une réponse.

Une tendance qui tend à se confirmer dans les mois à venir, avec l’usage en croissance, lui, de la recherche vocale. Une dynamique de recherche dans laquelle Google souhaite apporter la réponse la plus directe possible à ses utilisateurs, et ce par le chemin le plus court.

Zéro clic, quel impact pour les éditeurs et les annonceurs ?

Evidemment, un baisse du taux de clic est toujours source de questionnements. Nous avons donc laissé passer l’été afin de prendre un peu de recul sur cette annonce fracassante ! Au regard de nos cas clients, nous avons tiré deux grandes conclusions.

Premier constat, la tendance Zéro clic a clairement un impact plus fort sur le trafic SEO que SEA. En cause, les typologies de requêtes affectées. Si le SEO peut perdre en puissance sur des requêtes trouvant réponse dans les résultats enrichis de Google, le SEA est généralement lui plus orienté vers des requêtes commerciales. Ainsi, un clic pour trouver les horaires du magasin de bricolage sera potentiellement perdu, pas celui qui vous guide vers la super perceuse indispensable !

Second constat, la tendance du Zéro Clic ne doit, cependant, pas être négligée. Résultant d’une évolution de l’algorithme, mais aussi d’une transformation des usages utilisateurs, celle-ci peut, à terme, altérer également les résultats SEA. Là encore, une volonté toujours plus marquée chez l’internaute de gagner du temps, de réduire le nombre de clics, accéder sans attendre à LA solution.

Un comportement, qui risque d’affecter davantage les sites dont le tunnel de conversion est davantage basé sur l’information que les sites E-Commerce. Prenons l’exemple d’un réparateur d’électro-ménager qui se positionnerait en SEA sur des requêtes type « comment réparer sa machine à laver ». En page de destination, un tuto vidéo pour guider l’utlisateur, assorti d’une offre pour faire intervenir un réparateur. Si la solution est accessible sans cliquer, l’offre n’est donc plus exposée. A suivre, donc !

Zéro clic, quelle stratégie adopter pour anticiper la baisse du CTR ?

Vous l’aurez compris, s’il n’y a pas péril en la demeure pour le moment, il est toutefois nécessaire de prendre les devants sur une potentielle baisse des taux de clics, et donc du trafic généré.

Stabiliser son trafic SEO

Concernant votre stratégie SEO, nous vous recommandons de soigner plus que jamais vos métadonnées afin de maintenir le meilleur taux de clic. Utilisez vos balises Title comme des espaces de promotion ; n’hésitez pas à y intégrer un texte accrocheur, une réduction ou une incitation au clic, assorti d’un call to action.

Si vous disposez des ressources nécessaires, pensez également à insérer votre numéro de téléphone afin de faciliter une prise de contact rapide et directe.

Maintenir son taux de clic SEA

Google Ads offre davantage d’options de paramétrage pour maintenir l’attractivité des annonces Search. Ainsi, nous vous invitons, dès maintenant, à :

  • Mettre en avant, dans le texte de votre annonce, les avantages à visiter le site : des contenus exclusifs, codes promo, informations détaillées…
  • Se positionner rapidement sur les formats d’annonces Beta afin de se démarquer visuellement
  • Valoriser votre Service Client, an ajoutant notamment les contenus call Extension ou Call only campaign
  • Multiplier les verbes d’action dans vos annonces afin d’inciter le passage à l’acte
  • Ajouter les extensions d’annonces pertinentes pour gagner du terrain et proposer une plus grande diversité de réponse, notamment sur les requêtes très génériques

Vous êtes concerné par le Zero Clic Google, contactez JVWEB pour un audit personnalisé 😉

Partager cet article Lien copié!

A explorer

Automatisation des campagnes SEA, 4 astuces pour gagner du temps

SMART SHOPPING : Le Guide Complet

New Customer Acquisition : Le Guide Google Ads