twitter-buynow

Alors que Twitter est, désormais, l’un des vecteurs où se répandent le plus rapidement  infos et intox, cette semaine, le réseau social lui même se trouve au cœur du débat. En cause, l’arrivée potentielle d’un bouton « Buy Now », comprendre Acheter Maintenant, possible levier de monétisation pour ce géant du net, qui avance les poches vides – ou presque.

Twitter, beaucoup de bruit pour rien ?

Connu du geek passionné comme de la ménagère de moins de cinquante ans, et ce à grands renforts de coup de projecteurs médiatiques, Twitter fait désormais figure d’incontournable pour qui souhaite informer, partager, cancaner en temps réel. Multithématique, le réseau social rassemble aujourd’hui, quelques 255 millions d’utilisateurs actifs à travers le monde.

Une manne financière extraordinaire, que le réseau social a pourtant bien du mal à monétiser. Soutenu par des investisseurs, Twitter affiche au premier trimestre 2014, 226 millions de dollars de chiffre d’affaire. Et, 132 millions de perte. Une situation à laquelle le réseau social est prié, par ses souteneurs, de trouver une solution.

Twitter, une stratégie de monétisation axée mobile

Afin d’inverser la tendance, Twitter affiche, depuis quelques mois, ses ambitions en matière de développement mobile et tablette. Pour preuve, une série d’investissements orientés vers la mobilité.

La régie publicitaire mobile MoPub, d’abord. Puis, plus récemment, la start up Tap Commerce, qui s’est donnée pour mission de relancer l’activité des applications. Pour cela, deux axes retenus : inciter les smartnautes à réactiver leurs applis laissées à l’abandon via une série d’incitations ; leur recommander d’autres appli répondant à leurs intérêts, analysés via l’historique de navigation.

Bouton Buy Now, nouvelle fonctionnalité ou rumeur ?

Parallèlement, Twitter teste de nouvelles fonctionnalités. Repéré il y  a quelques jours par le site Recode, un bouton Buy Now, au sein d’un tweet, depuis l’application mobile, aux US. Linké vers le site e-commerce Fancy, ce bouton mènerait à la page produit, puis une page d’achat intégrée. L’expérience n’ayant pu être reconduite, et la direction de Twitter refusant de confirmer, le suspens reste entier.

Néanmoins, cette initiative s’inscrirait dans la lignée du partenariat noué avec Amazon. L’internaute, muni du #AmazonCart, verrait le produit nommé directement placé dans son panier, pour règlement sur Amazon. Twitter ne recevrait pas de commission pour cette transaction.

Un bouton Télécharger, qui permet aux users d’installer de nouvelles appli sans même faire un détour par l’App Store ou Google Play, serait également  en test aux Etats Unis, en partenariat avec Spotify. A suivre…

Crédit Photo : Recode.net
Partager cet article Lien copié!

A explorer