[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°41

Sur les ondes cette semaine, des actualités que nous attendions tous impatiemment ! Parmi elles, la gratuité des annonces Google Shopping enfin effective en France, une nouvelle règle d’attribution édictée par Facebook Ads ainsi qu’un rapide point sur la réécriture des meta descriptions SEO par Google. C’est parti pour notre veille digitale !

Les annonces Google Shopping gratuites débarquent en France

Nous vous l’avions annoncé il y a quelques mois déjà, la nouvelle sera effective à compter de mi-octobre. Après une première phase de test menée aux États-Unis, Google étend à l’Europe, l’Amérique Latine et l’Asie la possibilité, donnée aux annonceurs, de publier gratuitement leurs annonces Google Shopping. Encouragée par la pandémie, l’introduction de listes gratuites est destinée à soutenir les E-Commerçants durant cette crise. Face à l’émergence de nouvelles requêtes et l’accroissement des achats en ligne, Google voit dans ce dispositif l’opportunité, pour tous, de trouver plus simplement les produits en ligne et doper l’engagement. Les annonces payantes sont toujours disponibles. Elles seront, bien évidemment, affichées au dessus des annonces gratuites. Pour publier vos annonces Shopping gratuites, rendez-vous sur votre interface Google Merchant Center, puis, assurez-vous que votre flux produits est bien à jour. C’est tout !

Facebook Ads réduit considérablement son modèle d’attribution

A partir du 12 octobre, Facebook Ads supprime l’option d’attribution à 28 jours. Par défaut, le modèle sera configuré sur 7 jours, ce qui sera la plus longue période disponible. Cette décision est motivée, selon Facebook, par la volonté d’anticiper l'évolution des différentes directives liées à la confidentialité numérique. Cnil ou Chrome, le réseau ne le précise pas. Toujours est-il que la réduction du modèle d’attribution risque fort d’impacter les performances de campagnes. Facebook ads recommande aux annonceurs d’anticiper en téléchargeant l’historique des data liées à ce modèle avant sa disparition. Il suggère également de se référer à la fonction « comparer » pour créer des modèles de projection et évaluer la distorsion avec leurs futurs résultats. Pensez également à mettre à jour vos règles d’attribution automatisées pour l’occasion.  A vos business manager !

Google réécrirait jusqu’à 70% des balises de méta descriptions SEO

Une étude Ahrefs, parue il y a quelques semaines, sème le doute sur les heures passées à optimiser le contenu de nos balises SEO ! Selon cette publication, Google passe à la trappe les méta descriptions natives dans 70% des cas, dès lors que les résultats sont en première page. Portent, averti de ce résultat sans vouloir y croire, s’est lui aussi lancé dans une étude similaire. Résultat, le taux de réécriture des balises en 1ère page serait de 71% sur desktop, 68% sur mobile. Outre la position dans la page, le taux de réécriture serait également influencé par le nombre de caractères inclus à la balise méta. 3 recommandations émergent de ces études :

  • Continuer à rédiger ses méta descriptions manuellement, quoiqu’il arrive !
  • Intégrer les informations clés dans les 100 premiers caractères
  • Ne pas dépasser 150 caractères pour l'intégralité de cette balise SEO
Partager cet article Lien copié!

A explorer