[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°10

Chaque semaine, retrouvez notre sélection d’actualités digitales SEO / SEA / SMA. 3 minutes pour rester à jour et alimenter votre veille métier.

Cette semaine, ça gronde en coulisses ! Google impose une augmentation de tarif aux annonceurs, afin de combler les surcoûts liés aux taxes, tout en commençant à sévir envers les comptes qui ne se montrent pas suffisamment RGPD friendly. Pendant ce temps, Bing de Microsoft Ads se refait une petite beauté…

Ca y est, la nouvelle est officielle. À compter du 1er mai 2021, les tarifs de Google Ads seront revus à la hausse, afin de combler les surcoûts générés par les taxes sur le numérique imposées en local. En France, cette nouvelle ligne de facturation baptisée, « coûts d’exploitation liés à la réglementation » s’élèvera à 2%. Pour 100€ de frais publicitaires achetés, vous serez facturé 102€.

Concrètement, ces frais supplémentaires seront calculés à chaque fin de mois, en sus de vos frais publicitaires. Le montant sera ajouté à la facturation et prélevé le mois suivant, à date. Si vous aviez opté pour le prépaiement, ces frais seront alors calculés une fois le budget atteint et déduit du prochain prépaiement. Le détail des frais sera disponible sur vos factures ou directement dans la section Transactions de votre compte Google Ads.

A noter, le montant des coûts d’exploitation liés à la réglementation est variable d’un pays à l’autre. Si vous diffusez vos annonces sur plusieurs destinations, le détail des taxes est disponible depuis cette page. Il est également possible de réaliser une simulation afin d’ajuster vos budgets prévisionnels.

Google envoie ses premiers avertissements concernant RGPD

Alors que le débat sur la protection des données personnelles ne cesse de s’enflammer, Google, longtemps montré du doigt par la CNIL, commence à revoir sa copie. Ainsi, 3 ans après l’instauration du RGPD, Google se montre plus féroce envers les éditeurs qui ne respecteraient les conditions d’utilisation, et par là même la vie privée des utilisateurs, notamment en omettant de recueillir leur consentement. Ainsi, cette semaine, le géant a lancé une première salve d’avertissements, à destination des concernés. Et, manifestement, ils sont nombreux à ne pas suivre scrupuleusement les règles, tout aussi nombreuses…

En substance, nous vous rappelons que pour une utilisation conforme des plateformes publicitaires Google, vous avez, en qualité d’annonceur, obligation de :

  • Afficher un bandeau permettant de recueillir, explicitement, le consentement utilisateur sous la forme d’un "ok, j’accepte".
  • Préciser l’usage des données personnelles, dès lors que l’utilisateur en a autorisé la collecte.
  • Communiquer le nom des tiers – ici Google – qui aurait accès à ces informations
  • Préciser clairement les Règles de confidentialité et les conditions d’utilisation des data
  • Inclure la mention « Produits publicitaires Google", si vous utilisez une plateforme de consentement certifiée IAB

Bing propose une nouvelle version de ses pages de résultats

Doucement, mais sûrement, Bing se modernise afin de maintenir à flot son moteur de recherche. Ainsi, de semaine en semaine, les mises à jour se multiplient. Cette fois, le moteur de Microsoft nous propose une version rénovée de sa page de résultats. Au menu, pas moins de 4 nouveautés afin d’offrir davantage de pertinence et d’accessibilité aux utilisateurs.

  • Un affichage plus dynamique des résultats : testé depuis quelques mois sur les recettes de cuisine, ce nouvel affichage est élargi à bon nombre de requêtes. Ici, l’innovation réside dans la volonté de proposer des résultats enrichis. Les résultats sont proposés sous la forme d’une liste dynamique, incluant notes des utilisateurs, vidéos pratiques, contenus additionnels (comme le nombre de calories…). Le tout, complété, par une recherche visuelle.
Source : Bing
  • L’affichage d’un carrousel d’informations sur une certaine typologie de requêtes, afin de proposer, là encore, une information plus synthétique. Au roll over, un extrait de texte complète le visuel.
Source : Bing
  • Un Knowledge Graph décliné sous forme d’infographie, très complète et particulièrement pédagogique. Limité à un nombre restreint de requêtes pour le moment, ce format devrait prendre de l’ampleur dans les semaines à venir.
  • Un affichage dynamique des recherches géolocalisées. Sur le même principe, Bing compile les informations sur une ville, un pays, une région afin d’en faciliter l’exploration au travers de différents formats.
Source : Bing

Une initiative qui rend la navigation sur la page de recherche nettement plus fluide et agréable. Si Google reste de loin le moteur le plus utilisé, avec cette mise à jour, Bing se montre clairement innovant et nous redonne le goût de fureter de requêtes en requêtes !

Partager cet article Lien copié!

A explorer