[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°32

Chaque semaine, l’équipe JVWEB scrute le web pour vous dénicher les actualités digitales à ne pas manquer. Retrouvez notre sélection sur le blog .

Pour clôturer l’été, revenons sur le premier rapport publié par Facebook sur les contenus les plus consultés, filons, ensuite, droit vers les dernières nouveautés LinkedIn, avant de plonger dans les révélations de J. Mueller au sujet de l’indexation SEO Google…

Facebook publie son premier rapport sur les contenus les plus consultés sur le feed

Au cœur de l’été, Facebook distille de précieux indices pour booster votre animation social media de la rentrée en dévoilant les contenus les plus consultés sur le fil d’actualités des utilisateurs. Une première, qui selon la plateforme, s’inscrit dans une série de rapports à venir, basés sur des données américaines.

Ainsi, au fil des pages, l’on apprend que :

  • Les contenus les plus vus ne sont pas nécessairement ceux qui génèrent le plus d’engagement
  • 57% des publications du feed sont en lien avec la famille ou les amis
  • Moins de 13% des publications contiennent un lien
  • Les domaines liés à l’actualité, média en tête, pèsent environ 0,31% de la totalité des vues de contenu.

En parallèle, l’étude met en exergue les domaines les plus consultés par ce biais. Sans surprise, le trio de tête se compose de YouTube, Amazon et… Unicef !

Côté forme, les publications les plus exposées sont des messages bruts, c’est-à-dire sans image ou lien, contenant, néanmoins, un CTA encourageant les gens à laisser un commentaire. Selon ce même rapport, la page ci-dessous, non vérifiée, serait parvenue à obtenir plus de 58M de vues, avec seulement 120 000 abonnés.

Source : Facebook

Si la tendance se confirme, votre créa va pouvoir prolonger ses congés ! A suivre avec attention…

LinkedIn, 3 nouveautés utilisateurs pour aborder la rentrée

Star des réseaux sociaux professionnels, LinkedIn innove à intervalle régulier. Pour aborder cette nouvelle année avec efficacité, la plateforme s’enrichit de trois nouvelles fonctionnalités.

Ainsi, il vous sera désormais possible d’organiser vos calls et autres visio directement depuis l’application LinkedIn, sans l’intervention d’outils tiers tels que Zoom. Accessible à tous, cette messagerie vidéo s’appuie sur la technologie Azure, propriété de Microsoft, tout comme LinkedIn, rappelons-le. Notez également que vous aurez la possibilité pendant votre appel de consulter simultanément les info de profil de votre interlocuteur afin de garder sous les yeux des éléments de contexte lors de l’échange. Sans dévoiler la suite, LinkedIn précise toutefois qu’il ne s’agit là que de la première brique à toute une série de nouveautés, d’ores et déjà en construction. Il y a fort à parier qu’un nouveau modèle émerge rapidement afin de renforcer votre acquisition de leads BtoB

En parallèle, LinkedIn annonce que, désormais, que les utilisateurs peuvent être évalués et les services qu’ils proposent commentés. Ces avis seront relayés sur leur profil, dans une nouvelle section dédiée, baptisée « Services fournis ». Lancée en 2019, cette fonctionnalité est réactivée afin de se positionner face à une forte concurrence. Notez, toutefois, que LinkedIn limite le dépôt d’avis malveillants en permettant leur publication, uniquement sur invitation. Dans un premier temps, chaque utilisateur ne dispose que de 20 invitations, à distribuer avec soin !

Source : LinkedIn

John Mueller déclare qu’il est normal que 20% d’un site ne soit pas référencé en SEO

À son habituel jeu de questions - réponses SEO, John Mueller a dévoilé une information intéressante quant au quota de pages indexé par Google. Ainsi, celui-ci précise qu’il n’y a rien d’anormal à ce que 20% des pages ne soient pas référencées sur Google.

Pour compléter son propos, Mueller amis l’accent sur certaines variables qui peuvent influencer le volume de pages indexées, comme :

  • La taille du site : plus le site a un nombre de pages limité, moins il est régulièrement crawlé, ce qui potentiellement peut écarter l’indexation de certains contenus.
  • La qualité du site : ici, Mueller explique que Google ne raisonne pas page à page mais avec une vision plus globale. Ainsi, si le site est, dans son ensemble, jugé comme qualitatif, Google sera plus à même d’en référencer plus de pages. À l’inverse…
  • Les facteurs techniques : Mueller précise que l’essentiel des sites modernes,  reposant sur un CMS, répond aux attentes de Google sur ce point.

Enfin, concernant cette portion de 20% du site qui ne serait pas indexée, Mueller confirme qu’il n’y a là rien d’inquiétant. En effet, il souligne qu’aucun site n’est indexé à 100% , tout bonnement parce que les contenus référencés et leurs positions fluctuent dans le temps. Celui-ci conclut en invitant les uns et les autres à concentrer leurs efforts sur d’autres sujets dès lors que la barre des 80% est franchie. À vous de convaincre qui de droit maintenant !

Partager cet article Lien copié!

A explorer

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°36

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°35

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°34