Campagnes au clic, 5 astuces pour des annonces plus engageantes

Face à une concurrence toujours plus présente, la diversification des plateformes de diffusion et l’augmentation des CPC, il est essentiel de bien préparer ses campagnes en amont afin d’obtenir les meilleures performances.

Pour cela, pas de secret, il faut revenir aux basiques et s’y tenir ! 5 conseils de bon sens pour construire des campagnes au clic engageantes et efficaces.

#1. Cernez les attentes de vos cibles

Cela paraît évident ! Pourtant, en la matière, nous constatons régulièrement qu’il reste une véritable marge de progression. Ainsi, pour des campagnes CPC bien ciblées, il est impératif de bien comprendre les intentions de votre cible. Et c’est exercice ne se limite pas à la recherche de mots-clés. Car, comme vous le savez, de nombreuses plateformes publicitaires, Google en tête, limitent de plus en plus l’accès aux mots-clés. Ainsi, pour pallier cette information, il est important de bien comprendre le cheminement client.

Avant de créer vos campagnes CPC, assurez-vous de répondre aux questions qui suivent :

  • Qui sont vos clients ? Où sont-ils ? Comment vivent-ils ?
  • Qu’achètent-ils actuellement dans votre catégorie ? Quelles sont les alternatives possibles ?
  • Quelles sont leurs attentes au sujet de votre produit ?
  • Quels sont les points faibles / forts de votre produit ?
  • Quelles marques concurrentes pourraient-ils choisir en remplacement ?

Des questions assez génériques pour alimenter la création de vos buyer personae et ajuster l’argumentaire commercial de vos landing pages. De même, cet exercice peut vous aider à définir quels profils ne méritent pas d’être ciblés.

Bon nombre des réponses se trouvent déjà dans vos reporting statistiques. Cela dit, rien ne vous empêche de les compléter en lançant sur un échantillon test une enquête dédiée. Gardez, néanmoins, en tête que vos personae évoluent, comme leurs usages. Il est donc intéressant de se prêter régulièrement à l’exercice.

#2. Ajustez vos cibles

Maintenant que les attentes de vos groupes de clients sont claires, il est temps de définir quels segments adresser. Chaque groupe a évidemment un comportement spécifique, plus le ciblage sera large, plus le budget publicité sera conséquent. L’objectif est donc ici de savoir faire le tri.

Pour cela, il peut être intéressant de restreindre le ciblage d’audience.

  • Cela permet de performer, y compris avec un budget limité.
  • Tous les clients ne se valent pas. Il est d’usage de dire qu’un tiers des clients génèrent 2/3 des bénéfices. Ce sont eux qu’il faut prioriser.
  • Il est compliqué de séduire toutes les cibles. Plus vous visez large, moins vos arguments sont pertinents. En vous recentrant, vous faites davantage mouche auprès des meilleurs profils.
  • Plus vous ciblez large, plus vous faites face à un nombre important de concurrents. En segmentant davantage, vous augmentez vos chances de cibler juste et de vous imposer face à la concurrence.

Évidemment, l’objectif est ici dutiliser intelligemment son budget, pas de se priver d’opportunités !

#3. Ajustez vos messages publicitaires

L’espace étant fort limité, de nombreuses annonces CPC s’en tiennent à énumérer les promotions ou les mots-clés, quitte à omettre le positionnement de la marque ou les avantages produits. C’est une erreur qui peut vous coûter cher !

Le fondement d’une marque est son positionnement, ses valeurs, l’image qu’elle construit. Laissé de côté cet univers de marque sous prétexte qu’il s’agit d’annonces CPC, c’est en limiter le potentiel. Notre conseil : recentrez-vous sur votre proposition de valeurs, ce qui fait votre différence.

Correctement exprimé, votre positionnement peut faire toute la différence, notamment en termes de CTR et de conversions. Assumez votre message, quel que soit le levier travaillé, car c’est précisément ce message qui va créer la traction. Le prix est, certes, un argument auquel le public est sensible. Mais, c’est loin d’être le seul.

#4. Définissez habilement vos objectifs de campagne

Évidemment, qu’il s’agisse de Google Ads ou de Facebook Ads, la plateforme vous y invite, dans le cadre de son déroulé de campagne. Cela dit, est-ce suffisant ?

Il est d’usage de s’appuyer sur le modèle de l’entonnoir en trois étapes : sensibilisation / considération / conversion. Ce modèle est efficace mais mérite quelques nuances supplémentaires. Pour chaque annonce publiée, demandez-vous quel est l’objectif. Pour vous, mais aussi pour l’utilisateur. Quelles sont les attentes de chacun ? Comment votre annonce y apporte un début de solution ?

Ensuite, segmentez par levier, par annonce, par message afin de construire la tactique la plus performante. Chaque volet de votre stratégie CPC doit avoir un objectif différent. Enfin, ne tombez pas dans l’écueil habituel qui consiste à ne communiquer que sur la phase de conversion. Si vos utilisateurs ne sont pas « préparés », ils seront beaucoup plus difficiles à convaincre.

#5. Choisissez la plateforme publicitaire la mieux adaptée à l’objectif

Une stratégie d’acquisition performante repose également sur le choix des leviers. Il est donc essentiel de bien cerner quelle plateforme est la mieux appropriée pour répondre à l’objectif, voire à l’étape de conversion. Typiquement, si votre objectif est de développer la notoriété de votre marque, Google Shopping n’est peut-être pas le levier le mieux indiqué. Puisque votre cible ignore l’existence de votre solution, il y a peu de chance qu’elle la cherche…

Envisagez plutôt votre stratégie comme un gâteau avec différentes couches. Pour faire tenir la petite cerise tout en haut – la conversion – il vous faut une base solide – le petit crumble en dessous, puis la crème… En clair, avancez étape par étape, en prenant le temps nécessaire à l’acculturation.

Vous hésitez entre Google Ads et Facebook Ads, relisez l’interview de nos Team Leader à ce sujet, ils vous y expliquent les synergies ainsi que les contradictions à éviter pour construire une stratégie pérenne.

De même, adaptez vos campagnes, et donc messages, à chaque plateforme de manière à vous fondre dans le « mood » de l’utilisateur. Sur Facebook, l’on se divertit. Sur Google, l’on cherche activement. Nécessairement, les sensibilités sont différentes.

Enfin, testez, mesurez, recommencez. Car, c’est encore et toujours, la méthode la plus efficace pour découvrir les vérités de votre marché.

En conjuguant une expertise SEA / SEO et SEM, l’agence JVWEB vous offre une vue panoramique et vous aide à déployer une stratégie gagnante, objectif par objectif. Notre studio intégré est également un support intéressant pour ajuster vos supports et landing pages. A la clé, une meilleure optimisation du budget et des conversions qui s’envolent !

Partager cet article Lien copié!

A explorer