RGPD - Comment gérer vos cookies grâce à une CMP et Google Tag Manager

Etes-vous prêts à appliquer les directrices de la CNIL concernant les cookies? Vous pourrez facilement prendre en charge ce sujet en couplant Google Tag Manager avec la CMP d’Axeptio.

Grâce à cet outil, vous allez collecter et stocker les consentements des utilisateurs et les utiliser pour activer ou non des scripts tiers, publicitaires notamment. On vous explique pourquoi et comment le faire dans cet article.

Une solution de tag management system est aujourd’hui un outil indispensable pour gérer le déploiement d’outils tiers sur votre site web.

Ces solutions (module de tchat, lecteur vidéo, affichages publicitaires…) déposent des cookies souvent nécessaires à leur fonctionnement technique. Sans doute utilisez-vous jusqu’ici GTM pour lancer ces modules sur tout ou une partie des pages de votre site. L’utilisateur n’avait pas son mot à dire. Et s’il voulait le dire quand même, il lui fallait jouer sur les paramétrages de son navigateur.

Or la CNIL a en 2020 publié des lignes directrices et une recommandation qui changent la donne. Rien de nouveau à vrai dire : ces textes viennent préciser un cadre légal qui existait dès le début des années 2000.

Mais vous devrez demander et obtenir le consentement préalable de l’utilisateur pour déposer les cookies ayant une finalité :

  • de personnalisation du contenu ou du service ;
  • publicitaire ;
  • etc.

Il devra d’ailleurs pouvoir revenir sur ses consentements donnés à tout moment lors de son parcours sur votre site.

Et ce n’est pas tout, il vous faut encore être transparent sur les cookies que vous utilisez.

  • Avant, vous affichiez un bandeau annonçant que vous déposez des cookies. Et ils étaient acceptés en poursuivant la navigation sur le site. Pour en savoir plus, il fallait plonger dans une rubrique « légale » expliquant quels types de cookies sont déposés et à quoi ils servent.
  • Cette rubrique d’information reste toujours incontournable. Mais vous devrez construire une expérience utilisateur fournissant plusieurs niveaux d’information de manière claire et très accessible.

Pourquoi utiliser une CPM et Google Tag Manager ?

La collecte et le stockage du consentement, ou du refus, n’est pas prise en charge directement par GTM. Il vous faut une CMP – Consent Management Platform. Dans cet article, on vous parle de l’outil d’Axeptio qui est très bon exemple. Vous allez ainsi synchroniser Google Tag Manager avec Axeptio.

En quoi consiste cet outil ?

  • En front office, vous afficherez une interface de sollicitation des consentements sur votre site web. Cette interface remplace vos anciens bandeaux cookies.
  • En back-office, Axeptio constitue un registre des traces numériques de consentement qu’il collecte. Ce registre a deux utilités :

    - Vous mettre en mesure de prouver, par un consentement horodaté, à quel moment tel utilisateur en particulier vous a autorisé à déposer vos cookies.

    - Gérer une base centralisée de traces numériques et de consentements qui pourra être interrogée par vos outils, par exemple votre tag management system.

Le module de gestion des cookies sera implémenté sur toutes les pages de votre site. Cet outil permet de créer un événement personnalisé qui sera transmis à GTM et autorisera l’activation d’un script tiers, Google Analytics par exemple, suivant que l’utilisateur l’a autorisé ou non.

Comment utiliser la CPM et Google Tag Manager ?

Le module d’Axeptio s’utilise très facilement en appliquant les étapes suivantes. Si besoin, vous pouvez consulter la Masterclass d’Axeptio qui vous détaille tout.

  • Créez un compte sur la plateforme d’Axeptio et enregistrez votre site. Vous allez récupérer un code d’intégration que vous recopiez dans Google Tag Manager en précisant qu’il doit s’afficher sur toutes les pages (déclencheur All Pages) de votre site ;
  • Revenez à l’espace d’administration d’Axeptio. Vous allez maintenant créer une configuration de votre module. Vous définirez sa structure : un premier écran de sollicitation de l’accord de l’utilisateur ; les écrans ultérieurs permettant des choix par grandes familles de cookies (analytics, publicitaires…) voire par cookies.
  • Référencez un par un les scripts tiers pour les encapsuler dans votre solution de gestion de cookies. L’interface de gestion de consentement affichée sur votre site décrit rapidement chaque cookie tiers, y compris le nom de la balise (par exemple, google analytics).
  • La configuration du module terminée, cliquez sur le bouton « publier ».
  • Rendez-vous sur l’interface de Google Tag Manager. Sur GTM, vous avez précédemment référencé les balises des outils tiers utilisés sur votre site web, dont votre outil de mesure d’audience.
  • Définissez le déclencheur de votre balise. Vous n’utiliserez pas le déclencheur « All Pages ». Le module d’Axeptio créé automatiquement un événement personnalisé : axeptio_activate_{{nom_balise}}. Sur GTM, vous allez donc créer un nouveau déclencheur prenant la forme d’un événement personnalisé. Cet événement s’appellera en l’occurrence axeptio_activate_googleanalytics.
  • C’est terminé ! Un internaute visite votre site et utilise le module de gestion des cookies. S’il autorise le cookie Google Analytics et clique sur le bouton « terminé », Axeptio envoie un événement personnalisé à Google Tag Manager, ce qui va autoriser l’activation de la balise Google Analytics et donc le dépôt des cookies.
  • Il ne vous reste plus qu’à réitérer ces étapes pour les autres cookies que vous soumettrez au consentement.

Besoin d’un tutoriel ? On vous montre en vidéo comment synchroniser sur GTM une balise avec Axeptio .

Adoptez une approche marketing de la conformité RGPD grâce à la CPM et Google Tag Manager

Le module d’Axeptio prend en charge de manière automatisée la collecte de traces de consentement et d’opposition et leur utilisation pour activer ou non les scripts tiers de votre site.

Utiliser ce type de CPM sur son site, c’est aussi adopter une approche moderne, très marketing, de la gestion de vos cookies. Vous affichez une interface ergonomique de sollicitation à vos utilisateurs.
Le module est entièrement personnalisable.

Le but est de permettre à vos visiteurs de s’informer et faire des choix concernant le recours à des traceurs.

Partager cet article Lien copié!

A explorer