SEA : 8 stratégies pour se démarquer en 2020

Si les SEA reste l’un des leviers marketing les plus utilisés pour nourrir une stratégie d’acquisition, c’est aussi un outil qui évolue rapidement, notamment à grand renfort d’automatisation et de machine learning. Pour rester performant, il est donc vivement conseillé de savoir réajuster régulièrement sa stratégie Google Ads. L’équipe JVWEB a listé pour vous les 8 stratégies CPC à tester en 2020 pour rester au top !

#1. Ciblez des audiences affinitaires

Une campagne SEA efficace est avant tout une campagne bien ciblée, ce n’est un secret pour personne ! Ainsi, pour définir l’audience la plus performante, vous pouvez vous appuyer sur 2 piliers de choix : Google Ads, pour la projection, et Google Analytics, pour l’analyse des performances. En combinant les datas collectées par ces deux biais, vous serez en mesure de définir la meilleure audience, celle qui sera la plus réceptive à votre publicité. Pour cela, analysez finement le ciblage démographique, mais aussi, vos audiences d’affinité. Votre objectif : identifier quelles audiences affinitaires vous apportent, non plus de trafic, mais bien plus de conversions. A vos dashboards !

#2. Intégrez les audiences de marché

Si construire votre ciblage sur la base de critères démographiques et d’affinité d’audience, vous permet de cerner qui est votre public, les audiences de marché vous aident, elles, à identifier comment ces prospects se positionnent sur ce marché, quel est leur avancement dans le tunnel de conversion. Une information précieuse pour identifier de nouveaux bassins d’audience et étendre votre ciblage initial.

#3. Identifiez les évènements clés

Une cible est aussi une entité mouvante, dont les besoins évoluent au fil des évènements de la vie. Ainsi, les données de performance nous ont régulièrement montré que ces instants clés sont générateurs de plus de conversions. Naissance d’un enfant, déménagement, changement d’activité pro… les occasions sont multiples et les identifier est essentiel. Google Ads vous aide à cibler cette population en demande via le critère « évènement de la vie ». Si les instants sont encore très limités – remise de diplôme, mariage, mouvement – ils restent néanmoins de véritables boosters. Cette typologie de ciblage est, pour le moment, uniquement disponible pour les campagnes Gmail ou YouTube.

#4. Testez les annonces RSA de Google Ads

Pensées pour performer, les annonces RSA sont un moyen efficace d’explorer de nouveaux territoires d’acquisition. En conjuguant un ciblage par audience et par mots clés, les annonces RSA vous aident à sortir de votre zone de confort. Là où vos campagnes classiques vont alimenter sur vos terrains habituels, le machine learning va lui « oser » s’aventurer là où la data le mène pour conquérir de nouveaux publics. En phase de test, gardez en tête que l’apprentissage nécessite un peu de temps pour obtenir des résultats pertinents. Pensez également à multiplier les variantes de titres (jusqu’à 15 possibilités) et de descriptions (jusqu’à 4 textes) afin d’aider Google Ads à composer les meilleures combinaisons.

#5. Définir un CPA ou un ROAS pour vos campagnes SEA

Rien d’innovant dans ce conseil… Pourtant, nous voyons encore trop souvent des entreprises arriver avec des objectifs flous. Face à l’automatisation des campagnes, la définition d’un CPA et/ou d’un ROAS est primordiale pour piloter à vue. Evidemment, ces chiffres restent imparfaits, mais ils donnent le cap pour optimiser les campagnes en place. Pour cela, il vous faut impérativement avoir identifié les campagnes nécessaires pour couvrir toutes les étapes vers la conversion, la valeur à vie d’un client et votre taux de marge. Ces métriques en tête, il ne vous reste plus qu’à appliquer notre formule de calcul !

#6. Dupliquez vos campagnes sur Microsoft Ads

Si Microsft Ads offre un potentiel moins important que Google Ads, la plateforme reste un très beau dispositif de complément. Les synergies y sont nombreuses et l’écosystème pensé pour vous aider à dupliquer vos campagnes Google Ads sans trop de peine. Avec une concurrence moins développée, c’est une alternative viable pour toucher une nouvelle audience, moins Google friendly. Autre point fort de Microsoft Ads, l’ajout de fonctionnalités liées au ciblage, notamment en partenariat avec LinkedIn, qui offrent aux entreprises BtoB un terrain de chasse pertinent, que Google ne propose pas.

#7. Affinez vos campagnes de remarketing

Devenu incontournable, le remarketing mérite d’y consacrer de l’énergie pour en extraire les meilleures opportunités. Si certains annonceurs se limitent encore à remarketer de manière globale, il est possible via Google Analytics de proposer des actions beaucoup plus fines pour cet argumentaire de la dernière chance ! Ainsi, par exemple, une marque proposée en ligne, et disposant de points de vente physiques, peut aisément différencier le visiteur lambda de celui-ci qui cherche une réponse de proximité. Si ce visiteur a visité la page « localiser le point de vente le plus proche », il sera plus pertinent de cibler la campagne sur une expérience en magasin, plutôt que sur un produit vendu en ligne. A méditer !

#8. Auditez la structure de vos campagnes Google Ads

Un point qui aurait peut-être mérité la première place de cette liste, tant il est primordial pour obtenir le succès escompté. La structure de votre compte Google Ads est similaire aux fondations d’une maison : mal conçue, l’ensemble peut tenir debout, mais les performances ne seront jamais optimales. Il suffit parfois de quelques ajustements pour retrouver votre plein potentiel et ainsi, exploiter au mieux les degrés de liberté offerts par l’automatisation. Que vous révisiez la structure de votre compte avec votre Account Manager JVWEB ou que vous privilégiez un audit via Seiso by JVWEB pour identifier les opportunités, prenez le temps d’examiner la structure de votre compte. S’il n’y a pas de recette miracle, quelques ingrédients restent incontournables. Ainsi, appuyez-vous sur la localisation, la saisonnalité, votre gamme produits, vos mots clés star, vos priorités budgétaires mais aussi votre capacité technique à absorber trafic et commandes.

 

 

Partager cet article Lien copié!

A explorer