[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°47

Chaque semaine, JVWEB parcourt avec vous les 3 infos à retenir pour rester à jour sur les outils facilitateurs de performance.

Pour cette nouvelle édition, une actualité centrée sur le géant des moteurs de recherche. Au menu, Google annonce donner prochainement plus de poids à l’expérience client comme facteur de classement SEO. Google France se lance dans une grande campagne de soutien aux petits commerçants. Et pour clôturer, un rapide focus sur l’évolution des comportements annonceurs depuis que Google limite les feedbacks concernant les requêtes de recherche. Nous, Google centrés, pas du tout !

Google Search, l’expérience utilisateur comme facteur SEO

Si l’information était déjà dans les tuyaux, Google a désormais annoncé une date. A compter de mai 2021, l’expérience de page deviendra un facteur de classement à part entière. Derrière ce nouveau terme, Google précise que l’UX sera au cœur de l’analyse.

Ainsi, l’attention sera portée sur les Core Web Vitals, et ses signaux actuels, comme la compatibilité mobile, le Safe Browsing, la sécurisation https ou encore la présence d’interstitiel. Les contenus AMP seront évidemment priorisés. A cela s’ajoute, la possible étude de l’impact des visuels.

Comme à son habitude, le géant reste assez flou sur les facteurs de pertinence. Néanmoins, une série d’outils est déjà disponible pour qui souhaite s’auto-évaluer et se préparer. Parmi eux, l’incontournable Search Console et son détecteur de problèmes, Page Speed Insights et Lighthouse. A vos proto !

Expérience Page by Google

Google France lance un programme de soutien aux petits commerces

Contexte sanitaire oblige, les temps sont durs pour les commerçants de centre-ville comme les artisans. Peu aguerris au digital – seuls 32% d’entre eux ont un site web – Google se propose de les accompagner afin d’assurer leur transition numérique dans les meilleures conditions. Ainsi, le géant s’associe à la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) pour lancer l’opération « Ma vitrine en ligne ».

A la clé, pour les petits commerçants, la possibilité de bénéficier d’un suivi personnalisé, d’outils gratuit orientés sur la visibilité ainsi que de modules de formation, simples et à distance. Complet, ce programme est notamment orienté sur le Click & Collect, l’option qui semble s’imposer pour sauver son Noël de proximité ! Pour bénéficier de cet accompagnement, rendez-vous sur Ma Vitrine en Ligne ou par téléphone, au 01 76 21 52 00.

Ma Vitrine en Ligne by Google

Le manque de visibilité sur les requêtes de recherche décourage les annonceurs Google Ads

L’information a fait grand bruit au moment de sa sortie. Dès que Google a limité l’accès aux requêtes recherchées par « un nombre significatif d’utilisateurs », le marché a frémit. Quelques mois plus tard, une étude menée par Tinuti confirme cette tendance. Ainsi, entre aout et octobre, la part des annonces textuelles attribuées aux requêtes de recherche a baissé de 24 points, passant de 98% à 74%. Même constat du côté des annonces Google Shopping. Derrière cette désaffection, deux facteurs clés : un manque de visibilité pour les annonceurs sur les requêtes qui n’atteignent pas le volume seuil ainsi qu’un large écart de coût de conversion entre requêtes attribuées et non attribuées.

Requêtes de recherche Google

Autre variable de taille, depuis cette mise à jour, l’étude souligne que les requêtes attribuées en tant que variantes proches représentaient 41% des clics de correspondance exacte.

Si la gestion des termes de recherche, au sein des campagnes Google Ads, devient plus complexe, les parts de marché, elles, sont toujours au rendez-vous. La bonne option : ajuster sa stratégie d’enchères face à ce changement de braquet. Et pour cela, vos AM JVWEB sont toujours là !

Partager cet article Lien copié!

A explorer

JVWEB gagne 5 places au FW500 2020

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°46

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°45