[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°38 - 2020

Après cet interlude estival, notre veille digitale hebdomadaire reprend du service. Cette semaine, 3 actualités à ne pas manquer pour rester au fait des dernières tendances SEA / SEM. Bing annonce de nouvelles options de ciblage ; Google Ads restreint la visibilité des mots-clés payants et Facebook s’apprête à limiter le nombre d’annonces par campagne. Explications !

Bing propose 3 nouvelles options de ciblage d’audience

Fort de ces partenariats, avec LinkedIn notamment, Bing poursuit sa régénération et annonce l’arrivée imminente de 3 nouvelles options de ciblage via Microsoft Advertising. Pensées pour les retailers, ces fonctionnalités, actuellement en beta test, seront disponibles aux Etats Unis, Canada, Australie, Allemagne ainsi qu’en France. Ainsi, vous pourrez désormais affiner le ciblage de vos campagnes grâce :

  • Au ciblage LinkedIn par emploi, industrie ou entreprise : amorcée dès 2018, cette collaboration est un facteur clé pour optimiser vos audiences BtoB puisqu’il vous permet de gagner en visibilité auprès d’une cible clairement définie, prête à être adressée.
  • Au remarketing dynamique Shopping : lancé en beta l’an dernier, la fonctionnalité remarketing dynamique est désormais effective pour l’ensemble des campagnes Shopping. Pour optimiser le reciblage de vos audiences, 5 segments sont proposés et mis à jour en temps réel : les visiteurs génériques, la recherche de produit, les utilisateurs de produits, les abandonnistes et les anciens clients.
  • Au ciblage In market : littéralement audience de marché, ce segment vous permet de concentrer vos efforts marketing sur les segments les plus proches de votre cœur de cible.

A tester sous l’œil avisé de votre Account Manager JVWEB !

Facebook va limiter le nombre d’annonces par annonceur

Souhaitant, à nouveau, encourager les annonceurs à optimiser leurs campagnes, plutôt qu’à les multiplier, Facebook annonce qu’à compter de février 2021, le nombre d’annonces sera limité. Pour arbitrer le volume disponible pour chaque annonceur, Facebook s’appuiera sur les dépenses effectuées par l’annonceur. Ainsi, les annonceurs seront répartis en 4 groupes :

  • Dépenses inférieures à 100 000 dollars / an : maximum 250 annonces
  • Dépenses inférieures à 1 million de dollars / an : maximum 1000 annonces
  • Dépenses inférieures à 10 millions dollars / an : maximum 5000 annonces
  • Dépenses supérieures à 10 millions dollars / an : maximum 20 000 annonces

Chaque annonceur pourra consulter le volume maximum auquel il a le droit depuis le Business Manager. En parallèle, Facebook Ads prévient que toute tentative de contournement débouchera sur une mise en veille des annonces actives. Préparez-vous à ne garder que vos publicités les plus performantes. Il est temps de lancer les A/B tests…

Google Ads limite la consultation des requêtes de recherche

Une nouvelle qui a fait grand bruit au cœur de l’été parmi les professionnels du SEA. En effet, Google Ads a annoncé une évolution prochaine dans l’affichage de ses reporting. Désormais, les requêtes de recherche ayant déclenché l’affichage des annonces ne seront accessibles que si le volume est significatif. Autrement dit, une partie des requêtes restera confidentielles, ce qui influera nécessairement sur l’analyse des performances et notamment la gestion des requêtes négatives. Motivée par la volonté de respecter au mieux les données personnelles des utilisateurs, cette nouvelle comporte tout de même une vraie inconnue : le sens du mot significatif. Pour l’heure, Google n’a pas apporté de précision sur ce sujet. A suivre dans les semaines à venir…

Retrouvez les actualités SEO / SEA / SEM qui ont marqué la semaine tous les lundis dans notre newsletter.

Partager cet article Lien copié!

A explorer