Comment bien vendre sur Google Shopping ?

Vous souhaitez booster vos ventes en ligne grâce à Google Shopping ? Suivez notre guide pour découvrir la plateforme et maîtriser vos annonces à la perfection.

Dédié à l’E-Commerce, Google Shopping offre aux marchands la possibilité d’exposer leurs offres en catalogue et de générer un trafic qualifié, directement issu du moteur de recherche. Incontournable, ce levier marketing est essentiel pour augmenter votre chiffre d’affaires en ligne. Comment fonctionne Google Shopping ? Comment vendre directement vos produits sur Google Shopping ? Les conseils de nos experts en marketing digital.

Qu'est-ce que Google Shopping ?

Ce qui est aujourd’hui Google Shopping est le fruit d’une stratégie lancée en 2003 par Google. Initialement baptisée Froogle, puis Google Product Search, la plateforme a pour objectif de permettre aux internautes de chercher, trouver et comparer différents produits, directement depuis le moteur de recherche. Ces produits sont ainsi visibles depuis la page Search ainsi que depuis l’onglet Shopping, les sites web partenaires, les applications Shopping, YouTube ou le réseau Display.

Pour cela, les annonceurs mettent à disposition tout ou partie de leur catalogue produits, par le biais d’un flux, afin que ceux-ci soient proposés aux internautes dès lors qu’ils correspondent à la requête recherchée. Par exemple, si l’internaute recherche le mot-clé « basket », il voit s’afficher au-dessus des résultats classiques, une liste de baskets, proposées par différents vendeurs, assorties de quelques informations sur le produit.

Leader sur le marché, Google Shopping est devenu un levier de référence pour les vendeurs E-Commerce grâce à sa faculté à générer d’importants volumes de conversions. Le secret de cet outil : être au plus près des envies des utilisateurs en leur présentant une grande diversité de résultats.

L’ajout des visuels produits ainsi que quelques informations sommaires, telles que le prix, le nom du vendeur ou encore les avis utilisateurs et la disponibilité du produit sont également un véritable atout en termes de conversions. Au clic, l’utilisateur atterrit directement sur la landing page du produit visé, sur le site du vendeur.

En 2020, Google shopping compte (source Lengow)

  • 30 milliards de pages indexées
  • 3,3 milliards de requêtes
  • 500 millions de nouvelles requêtes

Autant dire qu’il s’agit là d’une opportunité colossale pour vendre ses produits en ligne.

Source : Google Shopping

Pourquoi vendre sur Google Shopping ?

Vendre sur Google Shopping est un véritable atout pour les E-Commerçants. Accessible via Google Ads, la plateforme propose de nombreux avantages. En affichant votre marque et votre catalogue produit via Google Shopping, vous :

  • Accédez à davantage de visibilité, puisque vos produits sont directement visibles sur Google et ses applications.
  • Bénéficiez d’un trafic ultra qualifié prêt à convertir, puisqu’il a déjà formulé une requête ciblée sur le haut de l’entonnoir de vente.
  • Profitez d’un levier marketing assez pointu et flexible, puisque vous gardez la main sur les références exposées et les attributs associés. Ainsi, vous pouvez, par exemple, proposer une sélection de produits axés sur une thématique Saint Valentin et leur associer un code promo dédié. Cette modularité de l’offre est un véritable avantage pour valoriser vos actions commerciales et jouer de la saisonnalité.
  • Maîtrisez les coûts d’acquisition client : les campagnes sont facturées au CPC, Coût Par Clic, ce qui signifie que vous payez uniquement lorsqu’un internaute clique sur votre annonce, et non lorsque celle-ci s’affiche. Par ailleurs, vous déterminez le budget quotidien que vous souhaitez alloué à la campagne et Google s’y tient. Vous connaissez donc la limite de dépenses.
  • Sélectionnez la cible visée, puisque vous avez toute liberté de construire votre audience afin de communiquer, à l’aide de mots-clés, sur les requêtes qui ont un intérêt marchand pour vous.
  • Augmentez votre chiffre d’affaires : Google Shopping est un excellent vecteur de conversions. Selon Google, 80% des parcours d’achat débutent sur le moteur de recherche.
  • Suivez précisément vos résultats via un accès aux statistiques, ce qui vous permet de connaître le nombre de ventes, le coût pour chacune d’elles et ainsi calculer votre ROI.

Vendre sur Google Shopping est un levier redoutable pour développer de nouvelles opportunités et doper votre volume d’affaires. Aujourd’hui, selon Google, Google Shopping pèse 7% du chiffre d’affaires des sites E-Commerce français. Le taux de clic moyen constaté est de 0, 86% et le taux de conversion de 1,91%. Au global, Google Shopping représente 36% des investissements publicitaires réalisés au sein de l’écosystème Google Ads.

Comment lancer ses campagnes sur Google Shopping ?

Si Google Shopping est un excellent générateur de conversions, il nécessite de suivre une méthodologie bien huilée pour y exposer son catalogue produits et en tirer le meilleur car, la concurrence y est rude. Spécialiste de l’E-Commerce et classée dans le Top 3 des Agences Google Ads, JVWEB accompagne de nombreux clients sur cette problématique. Pour cela, nos Account Managers déroulent le chantier autour de 6 étapes.

Mais avant cela, tout commence par la création de votre compte Google Merchant Center, centre névralgique des opérations. Cette étape franchie, Google vous demandera de sélectionner vos objectifs de campagne, puis d’associer vos comptes Google Merchant Center et Google Ads. Enfin, il vous faudra ajouter sur votre site un morceau de code, afin de confirmer que vous êtes bien le propriétaire du compte.

Vient alors le moment d’ajouter vos produits via le Google Merchant Center. Vous avez le choix de les ajouter en manuel ou bien d’importer directement un fichier contenant l’ensemble de vos références, ce qui est plus raisonnable si votre catalogue est conséquent ! N’oubliez pas de vous inscrire également au programme « Inventaire sur propriétés Google », qui vous permettra d’afficher vos produits sur l’ensemble des services Google.

Lors de la configuration de votre flux Google Shopping, il vous faudra préciser pour chaque référence quelques informations, telles que l’ID du produit, sa description, sa marque, son prix, l’url, le lien vers la page où il est vendu ainsi que les visuels associés au produit. Par souci d’optimisation, il est recommandé d’ajouter à cela quelques mots-clés stratégiques dans le titre et de sélectionner la catégorie la mieux appropriée.

Enfin, assurez-vous, au préalable, de respecter les conditions d’utilisation de Google Shopping. Tous types de produits peuvent être présentés à la vente via Google Shopping, hormis les produits illicites (contrefaçon et produits dangereux) ou présentant un contenu offensant, violent ou discriminant. Les alcools, produits pour adultes ou liés au jeu ainsi que les produits en lien avec la santé peuvent être référencés via Google Shopping mais sont soumis à certaines restrictions.

Vous l’aurez compris, proposer ses produits à la vente via Google Shopping impose une certaine rigueur, d’autant que l’opération doit être régulièrement renouvelée afin de correspondre à l’état de vos stocks et l’ajout de nouvelles références. C’est pourquoi se faire accompagner par une agence de marketing digital, telle que JVWEB, peut vous soulager de cette charge. De multiples optimisations, à commencer par l’automatisation de certaines tâches, vous soulagent de la charge tout en vous garantissant de meilleures performances.

Pour cela, l’équipe Google Shopping de JVWEB procède en 6 étapes :

  • La structuration des campagnes Google Shopping : les campagnes sont créées de manière optimale, les objectifs d’acquisition définis, les budgets ajustés.
  • L’optimisation du Merchant Center : les assets graphiques sont optimisés, avec l’aide du Studio Ads si nécessaire, les avis clients sont optimisés, les améliorations automatiques sont configurées, les alertes catalogues activées et la partie Service Client est développée.
  • L’optimisation des campagnes Google Shopping : ici il s’agit, grâce à des outils d’automatisation, de déceler le top et le flop produits, monitorer la part du display et les emplacements à exclure, créer des ajustements selon la saisonnalité et arbitrer sur la performance des visuels produits
  • L’optimisation du flux shopping : grâce à une veille concurrentielles des meilleures pratiques et un audit de flux partenaires, nous émettons des recommandations sur l’ajustement des titres et descriptions produit. Les erreurs relevées sur le flux sont également automatiquement détectées afin de limiter les déperditions.
  • L’optimisation des audiences : pour chaque campagne, les audiences cibles sont affinées sur la base de vos données et de celles de vos concurrents.
  • Les reporting hebdo : chaque semaine, votre Account Manager fait le point sur vos campagnes avec vos équipes. Il vous transmet le fruit de sa veille, ses recommandations ainsi que les bonnes pratiques à mettre en place.

Combien coûte Google Shopping ?

En réalité, c’est vous qui en décidez, puisque c’est vous qui fixez votre budget quotidien. Cette somme est ensuite ventilée entre vos différentes campagnes selon votre CPC, le Coût par Clic. Notez que Google, lors de la configuration des campagnes, vous invite également à fixer une « enchère au coût par clic maximale », c’est-à-dire la somme plafond que vous êtes prêt à engager pour qu’un internaute clique sur votre annonce.

Ces informations en tête, le but est ensuite de trouver le bon équilibre entre votre CPC, votre objectif de conversion et votre ROI de campagne. Plus vos campagnes Google Shopping seront optimisées, moins elles vous coûteront cher. Comme souvent en matière de marketing, il est raisonnable de considérer votre budget comme un investissement, plutôt que comme une dépense. L’objectif étant tout de même de générer davantage de chiffre d’affaires !

Toutefois, bonne nouvelle, depuis juin 2020, Google Shopping vous permet d’afficher gratuitement vos produits au sein de la recherche Google, de l’onglet Shopping et de Google Images. Pour cela, il vous faut importer votre flux produits vers les fiches standards, moins exigeantes en données structurées que les fiches améliorées. Là aussi, tout se passe depuis votre Google Merchant Center.

Vous avez le projet de mettre votre catalogue en ligne via Google Shopping, contactez JVWEB pour être accompagné du lancement à l'optimisation de vos campagnes Shopping.

Partager cet article Lien copié!

A explorer

Google Smart Shopping : 3 pistes d’analyse pour optimiser les ventes

SMART SHOPPING : Le Guide Complet

New Customer Acquisition : Le Guide Google Ads