Comment maximiser le taux d'opt-in pour le consentement aux cookies

C’est le nouveau challenge des éditeurs de sites web :Comment adapter son tracking aux nouvelles recommandations de la CNIL ?

Les questions courantes des annonceurs :

  • Comment suivre la performance et les stats tout en respectant la loi ?
  • Comment accepter automatiquement les cookies ?
  • Quel pourcentage d'internautes clique sur le bouton de consentement sans lire ce à quoi ils s'engagent ?

Voici donc nos recommandations pour construire une bannière cookie en conformité avec la CNIL tout en maximisant votre taux d’opt-in avec des exemples de bandeau Cookie à la clé !

Pourquoi faut-il créer une bannière cookie ?

L’application des lignes directrices de la CNIL sur le consentement des utilisateurs à la publicité ciblée est entrée en application le 31 mars 2021. Les annonceurs et l’ensemble des prestataires du milieu publicitaire doivent être en conformité avec les nouvelles règles applicables à la collecte et à l'utilisation des cookies sur Internet.

En application de ces directives, les internautes doivent être informés et donner leur consentement préalablement au dépôt et à la lecture de certains traceurs :

  • Le consentement doit pouvoir être retiré simplement et à tout moment par l'utilisateur
  • Le consentement n'est valide que si la personne accepte également les cookies tiers
  • Le consentement doit être préalable au dépôt et/ou à la lecture de cookies
  • La conservation du consentement ou du refus de l’internaute de ne pas dépasser 6 mois

La poursuite de la navigation ne peut plus valoir pour acceptation des traceurs ! Elle doit aujourd’hui s’interpréter comme un refus de consentir.

L'objectif de la CNIL c’est de donner davantage de contrôle aux internautes sur l’utilisation de leurs données à des fins publicitaires :

1/ L’internaute doit être clairement informé des objectifs de ces cookies
2/ Il doit être aussi facile pour lui de les refuser que de les accepter

L’application de ces directives implique une perte d’information pour les annonceurs et une baisse dans les conversions et les audiences dont la collecte est limitée par le refus de consentement des utilisateurs.

3 types de conversions sont impactés :

  • Suivi de conversions basé sur les tag Google Ads
  • Suivi de conversions basé sur les tag Google Analytics
  • Suivi de conversions In-App

Il faut donc créer des pop-in de consentement aux cookies qui vont informer vos utilisateurs sur le consentement qu’ils s’apprêtent à donner et à produire en eux la confiance nécessaire pour qu’ils cliquent sur le bon bouton !

Une bannière brouillonne, agaçante, des CTA mal calibrés peuvent accroître la perte de votre suivi de données.

Selon les données marché c’est 20% à 50% des visites trackées qui sont aujourd’hui perdues !

Chez JVWEB nous vous avons préparé une liste de recommandations à mettre en place afin de respecter les directives de la CNIL tout en réduisant la perte d’information.

Les recommandations JVWEB

Avec nos méthodes multipliez par 2 votre taux d'acceptation !

1/ Mettre en place un CMP et adapter le tracking

Nous recommandons la mise en place d'une Consent Management Platform (CMP).

Les avantages de passer par un CMP, c’est de gérer à grande échelle et de façon pérenne la collecte du consentement des internautes sur un site Web, tout en fournissant une preuve de sérieux.

Il existe de nombreux acteurs sur le marché : Axeptio, Didomi ou encore OneTrust.

  • Comment mettre en place un CMP ?

Il faut analyser l’existant en listant l’ensemble des cookies et traceurs qui sont sur votre site Web et/ou applications mobiles. Vous pouvez les regrouper en plusieurs catégories et/ou par fonctionnalités (Par exemple: Analytics, Publicitaires ou Réseaux sociaux.

Pour configurer votre CMP, retrouver notre article sur la mise en place de l'outil Axeptio qui est un très bon exemple.

  • Adapter votre tracking :

Selon le tracking utilisé, la démarche à suivre sera différente.
Aujourd’hui on distingue 3 catégories de tracking :

Dès la mise en place de votre CMP et du tracking, veillez à vérifier le bon fonctionnement de celui-ci en vérifiant les évolutions de vos performances de campagnes ou simplement de votre trafic.

2/ Travailler le design de vos bannières

Ces derniers mois, de nombreux sites Web ont mis en place des bannières. Aujourd’hui, on enregistre des retombées en fonction des différents types de bannières qui existent.

Voici ce que nous avons pu observer ces dernières semaines :

que les bannières au format pop-up sont celles qui vont générer le plus fort taux d’acceptation.

1/ Les bannières au format pop-up vont obtenir un taux de consentement plus important que les autres.

2/ Les bannières avec un CTA avec les paramètres prè-cochées (exemple : "autoriser la sélection" ) font perdre les cookies de suivi publicitaire.

L’industrie la plus fortement impactée est le secteur des Médias par les nouvelles directives de la CNIL.

Si les trois quarts des médias français ont décidé de proposer l'interface classique de consentement avec l'option "Continuer sans accepter les cookies", 25% d’entre eux, dont Webedia et Prisma Media ont fait le choix du Cookie Wall.

Le cookie wall, c’est la stratégie qui consiste à interdire l’accès aux pages du site. Elles sont masquées par la fenêtre de consentement tant que le visiteur ne donne pas son autorisation à la pose des cookies et à leur utilisation à des fins publicitaires.

L’utilisation d’un cookie wall est encore sujet à débat, que ce soit au niveau de la CNIL ou des utilisateurs eux-mêmes et l’impact sur le taux et le nombre de conversions peut se révéler négatif.

Ce n'est donc pas la solution que chez JVWEB nous recommandons.

Pour autant si vous choisissez cette option, faites du test and learn. Testez pendant quelque temps une interface, assurez-vous que les refus n’explosent pas.

4/ Utiliser le mode consentement Google pour suivre les performances de vos campagnes pub

Avec le renforcement des directives de la CNIL les annonceurs ont de plus en plus de difficulté à mesurer l’efficacité des campagnes en ligne si le consentement n’est pas donné.

Google a développé une solution pour compenser cette perte de données.

Cette solution, aussi appelée “Consent Mode”, offre plus de flexibilité aux annonceurs qui utilisent les balises Google associées à un CMP.

Si vous êtes un annonceur et que vous avez des campagnes pub sur le réseau AdWords, vous pouvez adapter vos tags selon le statut de consentement du visiteur avec le mode consentement (bêta) de Google vous permettra de modéliser vos conversions non enregistrées.

L’objectif est de réintégrer des conversions qui pourraient de ne pas avoir été mesurées dans votre compte Google Ads suite à la mise en place du CMP.

Le suivi sera réalisé grâce à l’URL et le paramètre Gclid (paramètre issu du marquage automatique activé sur le compte Google Ads).

Pour mettre en place le mode consentement encore aujourd’hui en version bêta, voici les étapes à suivre :

1 - Installer le consentement par défaut (default behavior) + tag pour conserver le Gclid durant navigation

Code à injecter :

gtag('consent', 'default', {
'ad_storage': 'denied',
'analytics_storage': 'denied',
'region': ['FR']
});
gtag('set', 'url_passthrough', true);

2 - Gérer le consentement quand l’utilisateur donne son accord

L’installation du CMP permet de gérer la mise à jour du consentement utilisateur.

Il suffit de configurer les règles sur le CMP et d’ajouter un bout de code JS sur le site pour l’intégrer. Les modalités d’installation dépendent du CMP choisi et peuvent varier.

Pour ceux qui ne souhaitent pas mettre en place le “Consent mode”, vous pouvez tout simplement réajuster les objectifs en fonction du tROAS ou tCPA.
Pour les campagnes textuelles ou shopping, ajustez les  cibles proportionnellement au nombre d'utilisateurs qui refusent les cookies publicitaires.

Attention, il vous faudra suivre et vérifier quotidiennement (ou tous les 3 jours) votre taux de contentement afin de pouvoir bien calculer vos nouveaux objectifs.

Pour vous accompagner dans votre stratégie de marketing digital et booster vos performances, consultez les experts JVWEB ! Vous pourrez bénéficier d’un accompagnement complet, de la mise en place de vos campagnes à l’analyse de vos résultats.






Partager cet article Lien copié!

A explorer

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°36

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°35

[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°34