Core Web Vitals, les 3 facteurs de ranking incontournables

Annoncés pour mai 2021, les Core Web Vitals comptent parmi les nouveaux facteurs de classement, basés sur l’expérience utilisateur au sein de la page.


John Muller, représentant de Google, s’est exprimé cette semaine sur le sujet. Il ressort de cet entretien, les 3 facteurs de ranking qui seront indispensables pour maintenir vos positions SEO. Quels KPI surveiller pour performer ? Quels outils interroger ? L'équipe JVWEB vous guide.

Core Web Vitals, à quoi s’attendre ?

Annoncés depuis quelques semaines comme nouveaux facteurs de classement, les Core Web Vitals reposent sur l’expérience utilisateur offerte au fil de la page. Encore flou sur le sujet, Google a, cette semaine, apporté quelques précisions.

Ainsi, John Muller a déclaré que le seuil minium des signaux web essentiels devrait être atteint afin de profiter du signal de classement associé.

En clair, ceux qui ne parviendront pas à obtenir un bon score sur au moins 3 facteurs de classement des Core web Vitals, ne pourront profiter du boost de visibilité SEO.

Core Web Vitals, les 3 facteurs de classement qui feront la différence

Concrètement, les facteurs Core Web Vitals examinés pour maintenir un scoring SEO intéressant sont :

  • Le Largest Contentful Paint (LCP) : qui correspond au temps de chargement des contenus principaux. Celui-ci ne devra pas excéder 2,5 secondes.
  • Le First Input Display (FID) : qui, lui, correspond à la vitesse à laquelle l’utilisateur peut interagir avec la landing page. Idéalement, cela doit être possible en 100 millisecondes.
  • Le Cumulative Layout Shift (CLS) : qui, lui, mesure les changements de mise en page inattendus par l’utilisateur. Celui-ci ne devra pas excéder 0,1.

Sans trop en dire, John Muller confirme en effet que si ces 3 facteurs sont satisfaits, alors l’utilisateur devrait apprécier son expérience. Et donc, Google aussi !

En complément, celui-ci évoque l’idée de la mise en place d’un badge Core Web Vitals, visible depuis les résultats de recherche. À confirmer, cette initiative serait, elle aussi, fondée sur les 3 mêmes critères.

Core Web Vitals, comment estimer vos résultats ?

Afin de vous préparer cette mise à jour, annoncée pour mai 2021, Google propose d’ores et déjà 6 outils de test afin de définir vos pistes d’optimisation. Parmi eux :

  • Search Console, et son rapport dédié au Core Web Vitals, destiné à identifier les groupes de pages nécessitant une attention. Vous y retrouvez notamment les 3 métriques détaillées plus haut.
  • Page Speed Insight, qui évalue les performances, de vitesse de chargement notamment, sur desktop et mobile et vous fournit des recommandations d’amélioration.
  • Lighthouse, qui génère un audit automatisé, destiné à diagnostiquer les problèmes liés à l’expérience utilisateur.
  • Le rapport Chrome UX, qui relate un certain nombre de données publiques sur l’expérience utilisateur réelle (versus laboratoire pour les outils précédents).
  • Le tableau de bord crUX remanié, qui permet de suivre l’évolution de vos performances dans le temps.
  • Chrome DevTools, qui dans sa section Expérience, permet de détecter les changements de pages inattendus.
  • L’extension Web Vitals, elle davantage orientée, sur la mesure des Core Web Vitals, en temps réel, sur desktop, ce qui permet d’isoler les problèmes dès la création des workflows d’optimisation.

Vous voilà désormais bien armé pour anticiper cette évolution SEO. Prenez rapidement contact avec votre Account Manager JVWEB pour établir un plan d’actions.

Partager cet article Lien copié!

A explorer