E-Commerce, le baromètre Easyence mai 2021

Chaque mois, Easyence, partenaire de l’agence JVWEB passe au crible le marché de l’E-Commerce français, secteur par secteur, au spectre de 4 KPI incontournables : le volume de chiffre d’affaires généré, le nombre de visites sur site, le volume de commandes et le panier moyen enregistré.

Pour cette édition consacrée au mois de mai 21, marqué par la transition vers le déconfinement total, Easyence a porté son attention sur 4 secteurs phares : l’équipement et les loisirs, la maison et l’électroménager, la mode et l’habillement, la beauté et les cosmétiques. Découvrez comment chacun de ces marchés a évolué, comparativement à mai 2020. Plongée statistique, c’est parti !

E-Commerce mai 2021, une actualité chargée !

Sur le web comme en boutique, l’actualité impacte directement la consommation. En la matière, mai 2021, s’est montré particulièrement agité puisque pas moins de 4 grands événements sont venus ponctuer le mois :

  • Tout commence le 19 mai avec la réouverture tant attendue des commerces de proximité, centres commerciaux, musées, terrasses et autres lieux de loisirs. Un fait particulièrement marquant après des mois de fermeture, qui ont majoritairement profité à l’E-Commerce français.
  • Du 27 mai au 2 juin, ce sont les French Days qui se sont invités sur la toile ! Période de promotions exceptionnelles, ce mouvement est suivi par de nombreuses marques digitales.
  • Le 30 mai, place aux mamans, avec l’incontournable Fête des mères et sa ribambelle de cadeaux !
  • Enfin, amorcé depuis avril, l’application des nouvelles dispositions RGPD, concernant la collecte des données non explicitement consenties, est imposée aux E-Commerçants. Nombre d’entre eux se voient contraints de repenser leur dispositif, perdant pour certains une bonne part de leurs cookies en chemin…

A cela, s’ajoute une météo relativement capricieuse où le froid cohabite avec la pluie ! Résultat, le trafic est globalement en baisse, mais le volume de conversions se maintient. Tous marchés confondus, le taux de conversion est en hausse de 31%, comparativement à mai 2020.

Maison & Electroménager, des ventes contrariées par la météo

Parmi les secteurs les plus malmenés, l’univers Maison connaît une baisse de CA de 18% comparativement à mai 2020. En cause, cette météo désastreuse qui décale l’achat des classiques salons de jardin et autres aménagements extérieurs, habituellement en vogue à cette période. Résultat : -29% sur les commandes web !

Néanmoins, les Français continuent de recevoir à domicile ce qui accélère les ventes dans les rayons table de salle à manger, déco et arts de la table ou encore canapé convertible. Résultat, le panier moyen est, lui, en hausse de 13%, tiré par des prix de vente plus importants.

Beauté & Cosmétique, moins de trafic, plus de ventes !

Par ici, le taux de conversion est à la fête. En ce mois de mai, les beauty addicts se sont lâchés et font croître les conversions de +58%. Si le trafic a baissé de 35% et le CA E-Commerce de 15%, les commandes progressent, elles, de 2%.

Parmi les produits stars, les soins pour le visage, tels que les sérums, les gommages et les crèmes de jour ainsi que le maquillage pour les yeux, notamment le mascara, les crayons sourcils ou l’eye-liner. Le reste du visage étant encore couvert par le port du masque…

Le panier moyen est, lui, en léger recul (-17%), ce qui s’explique par une baisse du nombre de produits par commande. Les consommateurs achètent moins de produits, mais à un tarif plus élevé.

Mode & Habillement, une stagnation à tendance baissière

Coté dressing, la météo a ralenti l’évolution des conversions, avec un taux en croissance de seulement 2%. Face à la pluie, les consommateurs ont attendu un peu avant de renouveler leur garde de robe saisonnière. A cela s’ajoute la réouverture des boutiques physiques, qui a détourné une partie des achats réalisés ces derniers mois sur internet.

Conséquence, les ventes de vêtements pour enfants plafonnent. En revanche, rayon femme, les catégories dites d’anticipation font le plein et ces dames se jettent sur les maillots de bain et autres lunettes de soleil. À l’inverse, les hommes privilégient les vêtements chauds (pantalons, sweat…) et délaissent les catégories été pour le moment.

Le panier moyen diminue de 2 points, le nombre d’articles par commande de 6 points, mais le prix moyen est, lui, en hausse de 5 points. Concrètement, les ventes sont concentrées sur de plus grosses pièces, plus onéreuses. Les French Days, largement suivis, ont malgré tout eu un impact assez limité sur les ventes.

Équipement & Loisirs, des indicateurs de performance au beau fixe

Dernière catégorie de ce baromètre, les achats dédiés aux loisirs et à l’équipement sont en hausse (+21% de CA), malgré une baisse de trafic sur les sites des marques (-16%). Parmi les produits stars, le vélo et autres dérivés de mobilité douce, tels que la trottinette, si appréciés que les E-Commerçants font face à une pénurie d’équipements.

Coté jeux de plein air et jardin, en revanche, ça ne décolle pas, toujours en raison de cette météo qui tarde à s’ensoleiller. S’il fait trop moche pour sortir sa moto, il est toujours temps de la préparer. Ainsi, les ventes de pièces et d’outillages, comme les accessoires high tech, décollent. De même, avec la réouverture des salles de sport, beaucoup s’offrent de nouvelles baskets, notamment pour les enfants, dont les petons croissent aussi vite que le taux de conversion. La décoration de table, de mariage notamment, explose elle aussi avec cette liberté retrouvée.

Résultat, le panier moyen affiche un joli + 17% . Sur ce segment, les utilisateurs achètent davantage de produits, mais à un coût inférieur.

Partager cet article Lien copié!

A explorer

Conso, les Français sensibles au prix mais pas seulement…

Audience, 7 façons de collecter de la data first party

Audiences B2B Search Marketing