FEVAD : le point chiffres E-Commerce 2019

e commerce france : Les chiffres du Digital et la croissance du dropshipping

Statistiques & Evolution e commerce

Le monde du e-commerce bouge. Le dropshipping est désormais à la portée de tous et on ne compte plus l'explosion du nombre de boutiques en ligne qui éclosent en France.

Mais derriÚre cette explosion de sites marchands, quels sont les vrais chiffres d'affaires du e-commerce ? La rentabilité de l'activité des dropshippers ?

JVWEB & la FEVAD répondent


Agence Marketing Ă  la performance

Les experts Marketing Digital de JVWEB peuvent vous aider à améliorer votre performance en e-commerce !

Contactez l'agence : Consultant Marketing Digital

Agence Marketing Montpellier
Notre mission : Simplifier le Marketing Digital !

Croissance du e commerce

Comme chaque annĂ©e, la FEVAD dresse son Ă©tat des lieux de l’E-Commerce en France et dans le monde. Chiffre d’affaires gĂ©nĂ©rĂ©, comportements d’achat, expĂ©rience client, Ă©volution des usages, la FEVAD Ă©graine une Ă  une les statistiques qui font l’internet marchand. Tel un phare dans la nuit, voici un petit florilĂšge des chiffres qui traduisent un marchĂ© florissant et en constante mutation.

E-Commerce, un chiffre d’affaires toujours en croissance

Nous voilĂ  rassurĂ©s, l’E-Commerce se porte bien, mĂȘme plutĂŽt trĂšs bien. Puisque d’ici l’an prochain, nous devrions franchir le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires gĂ©nĂ©rĂ©.

Bilan du e-commerce en France 2019 : le e-commerce franchit le cap des 100 milliards d’euros en 2019
En 2019, en France, nous comptabilisons tout de mĂȘme 92,6 milliards d’euros de CA, rĂ©partis sur quelques 1,5 milliard de transactions en ligne (+20% par rapport Ă  2017). Parmi celles-ci, 22% du CA est directement issu du mobile, jusqu’à 35% pour les sites leaders.

DĂ©sormais, l’E-Commerce, avec ses 180 000 sites marchands actifs, pĂšse 9,1% du commerce de dĂ©tail. En tĂȘte, le secteur touristique, les produits culturels, l’équipement maison et high tech ainsi que la mode.

Une progression constante que l’on doit Ă©videmment aux internautes, toujours plus nombreux. Aujourd’hui, 9 personnes sur 10 ont dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ© un achat en ligne, tous devices confondus. En France, nous comptons ainsi 38,8 millions d’E-Acheteurs, soit 1 million de convaincus supplĂ©mentaires que l’an passĂ©. Parmi les later adopters, les plus de 65 ans, Ă©quipĂ©s d’un smartphone, qui consomment en ligne pour 80% d’entre eux.

CÎté mobile justement, au total, 13,8millions de français ont déjà finalisé une acquisition depuis leur téléphone.

E-Commerce, des achats de plus en plus fréquents

L’ensemble des ventes est en hausse +11,6%
DĂ©finitivement entrĂ©s dans les usages, les achats sur Internet sont de plus en plus rĂ©currents. En moyenne, 39 paniers validĂ©s par internaute et par an, pour un total de 2420€.

Revers de la mĂ©daille, le montant des transactions est moins Ă©levĂ© avec un panier moyen Ă  61,5 €, soit 6% de moins que l’an passĂ©.  Au top 3 des produits commandĂ©s en ligne, la mode (58%), les produits culturels (50%) et le tourisme (40%). IndĂ©trĂŽnables !

De fait, la livraison devient un vĂ©ritable impĂ©ratif pour les consommateurs. 36% des français se sont dĂ©jĂ  abonnĂ©s Ă  un service de livraison. Globalement, la livraison Ă  domicile garde la primeur des internautes (86%), suivie de prĂšs par la livraison en point relais (83%). Le click and collect reste un peu en retrait (!), ne reprĂ©sentant que 38% des livraisons. Bonne nouvelle nĂ©anmoins, 28% des acheteurs en ligne profitent d’un retrait en boutique pour rĂ©aliser simultanĂ©ment un autre achat sur place.

Si la carte bancaire reste le moyen de paiement privilégié (80,1% des transactions), 2019 marque une avancée des portefeuilles en ligne, qui représentent désormais 11,5% des rÚglements. Autre tendance émergeante, le rÚglement en 4 fois sans frais (4% des transactions), en hausse de 1 point depuis 2018.

E-Commerce et Commerce traditionnel, toujours plus connectés

Les sites leaders progressent de 5,5% sur l’annĂ©e
Point notable de cette Ă©dition 2019, une expĂ©rience client toujours plus cross canal puisque les frontiĂšres s’étiolent peu Ă  peu. Ainsi 14% des entreprises de plus de 10 personnes vendent en ligne. Parmi ces PME, 29% commercialisent leurs produits Ă©galement depuis des places de marchĂ©. 45% d’entre elles dĂ©clarent que ce levier Ă  un impact positif sur leur CA global, estimĂ© entre 20 et 100%.

En parallÚle, 80% des E-Commerçants constatent une portée favorable de leur site prolonge en boutique physique : 79% voient une augmentation de la fréquentation, 63% du CA et 42% de leur zone de chalandise.

Les ventes sur mobile et sur les places de marché toujours en forte hausse
Le mobile est Ă©galement un moteur du commerce physique puisque 56% des acheteurs y font des recherches en amont ; 52% l’utilisent pour localiser une boutique et 38% comparer les prix et les avis clients directement dans le magasin.

E-Commerce, sans frontiùre


Enfin, la FEVAD nous Ă©claire sur la santĂ© de l’E-Commerce hors de l’Hexagone. L’Europe rafle ainsi 30% du volume de CA mondial, avec quelques 547 milliards d’euros de transactions. Seul bĂ©mol, un panier annuel moins important qu’en France, puisqu’il plafonne Ă  1346€/ utilisateur. La France s’impose ainsi comme le second marchĂ©, talonnant le Royaume Uni, et suivie par l’Espagne.

A l’échelle mondiale, l’E-Commerce comptabilise 2131 milliards de dollars, soit 14,3% de hausse en 2019. En premiĂšre place, la Chine, puis les Etats-Unis et enfin, le Royaume Uni.  A mĂ©moriser pour vos dĂźners en ville, les britanniques, ramenĂ©s au nombre d’habitants, reprĂ©sentent les 1er E-consommateurs mondiaux ! Ces chiffres sont notamment appuyĂ©s par la forte croissance du dropshipping dans le monde.

Partager cet article Lien copié!

A explorer