SEO, 6 cas d’usage où un surplus de trafic est totalement inutile…

Si la génération de trafic reste un objectif essentiel en matière de SEO, il existe nombre de cas où ce surplus de visites ne débouche pas sur un excédent de business.

Les efforts fournis pour se positionner, tant en termes de création de contenus, de maillage que d’optimisations techniques sont alors vains. L’équipe JVWEB s’est penchée sur le sujet et vous expose, aujourd’hui, 6 cas d’usage où le trafic SEO passe à côté de l’objectif principal : vendre mieux et vendre plus.

#1. Le résultat SEO est en décalage avec l’intention de l’utilisateur

Imaginons que votre visiteur ait pour intention de s’offrir de nouvelles baskets. Il formule sa requête, sur laquelle vous êtes bien positionné. Il clique naturellement, puis se retrouve sur une page qui ne lui propose pas de modèles en phase avec ses envies, voire qui ne traite pas de baskets. Nous le savons, malheureusement, les résultats de Google ne sont pas toujours parfaits…

Dans pareil cas, il existe un delta entre l’intention de l’utilisateur et l’expérience proposée par la page positionnée sur la requête. Conséquence, au clic, l’effet est déceptif. L’internaute s’échappe rapidement, sans se retourner !

Alors, certes, vous avez généré du trafic, les visiteurs abondent. Mais, la visite est inutile et le taux de rebond grimpe en flèche tandis que le temps passé sur le site fond comme neige au soleil. Des signaux négatifs pour votre SEO, qui à terme, risquent de vous faire perdre des positions.

#2. Votre stratégie de contenu est inexistante ou mal organisée

Vous publiez régulièrement du contenu. Mais celui-ci est, au choix, de faible qualité ou totalement désorganisé. Conséquence, les visiteurs se rendent sur votre site, mais en repartent aussitôt, là encore, animés par un sentiment de déception.

Comme pour l’organisation d’une petite soirée à domicile, vous devez être prêts à accueillir vos visiteurs et les guider au fil de l’expérience vers votre objectif.

Pour cela, il est impératif de traiter votre contenu par objectif et par étapes d’avancée dans le tunnel de conversion. Ainsi, face à un utilisateur, qui s’interroge sur un éventuel gain à isoler son logement, lui proposer d’emblée un exposé sur le choix des matériaux et la prise de rdv avec un spécialiste auront un effet nul. Respectez les étapes, suivez son cheminement pour le guider vers votre solution.

De même, un site qui charge son contenu mot à mot ou n’est pas lisible sur mobile fera fuir la cible. Avec le Core Web Vitals, l’expérience de page va prendre une place prépondérante, préparez-vous dès maintenant en proposant une expérience cohérente, y compris dans vos propositions de contenus.

#3. Le trafic SEO augmente, mais pas les conversions

Vos efforts en SEO commencent à payer, vous générez davantage de trafic. Mais, ce trafic ne convertit pas plus. Se pose alors l’éternelle question du volume : vaut-il mieux générer 100 000 visiteurs, qui convertissent à 50% ou 200 000 visiteurs qui convertissent à 25 % ?!

La réponse semble relativement évidente : concentrez-vous sur le ROI. En effet, que gagnez-vous à doubler le trafic SEO vers le site si c’est pour diminuer de moitié le volume de conversions ? Mieux ne vaut-il pas se concentrer sur le potentiel existant pour atteindre l’objectif premier : vendre ?

L’objectif du SEO est évidemment de générer du trafic, mais, cette stratégie n’a de sens que si elle débouche sur un volume d’affaires plus important. Dans pareil cas, mieux vaut donc focaliser les optimisations sur les conversions que la génération de trafic. À défaut, vos efforts en SEO sont mal orientés.

#4. Votre marque a mauvaise presse

Malheureusement, toute pointe de trafic n’est pas bonne à prendre ! Ainsi, si votre site bénéficie d’un surplus de trafic suite à un bad buzz dans votre secteur ou des articles négatifs au sujet de votre marque dans la presse, aucune raison de se réjouir. Certes, vous gagnez des visiteurs, mais dans quel but ?!

Face à ce type de cas, mieux vaut réfléchir à une contre stratégie afin de transformer ce surplus de trafic en faveur de votre marque. Ici, plutôt que conversions, pensez branding et profitez de l’occasion pour aligner les arguments qui vous permettront de redorer votre blason, voire de faire entendre votre voix face à d’éventuels détracteurs. Les multiples scandales colportés par le mouvement Balancetastartup en sont un exemple probant…

#5. Le trafic SEO supplémentaire provient de bots

Première lecture de vos statistiques SEO, vous observez un pic notable… Avant de vous féliciter, pensez à vérifier la source de cet excédent de trafic dans Google Analytics. En effet, il n’est pas rare qu’un vilain bot vient s’incruster et fasse gonfler les stats. Sans surprise, ce trafic n’a évidemment aucune valeur ajoutée et ne saurait être interprété autrement…

Les spécialistes SEO s’accordent à estimer qu’environ 35% de l’activité du web résulte de bots, ce qui est considérable et biaise l’analyse des données.

Pour y voir plus clair et vous assurez de la fiabilité du trafic généré, pensez à mettre en place une procédure permettant d’isoler les spams et autres bots dans Google Analytics. Cela vous permettra d’avoir une vue plus juste et d’affiner votre stratégie en conséquence.

#6. Le trafic SEO épuise vos ressources

Plein de bonnes intentions, vous allouez les moyens nécessaires à la croissance de votre trafic, mais, finalement, cela se retourne contre votre vous… En effet, parfois, une augmentation de trafic mal ciblée peut épuiser vos ressources.

Imaginons que vous produisiez une masse de contenus intéressants et bien positionné, mais que ceux-ci ne répondent pas réellement aux attentes de vos visiteurs. Là encore, l’effort se révèle contre-productif.

Dans pareil cas, le coût de vos serveurs va exploser face à l’augmentation de trafic, le budget contenu va lui aussi est revu à la hausse, le service client sera plus sollicité pour répondre aux questions auxquelles le contenu n’apporte pas de solution, etc.… Autant de postes qui vont générer des frais supplémentaires, sans pour autant, convaincre les utilisateurs de faire appel à vos services.

Conclusion, au-delà de générer du trafic, votre objectif SEO doit surtout être de générer de la valeur. Tout trafic ne se vaut pas, il est donc essentiel de centrer ses efforts sur l’apport de visiteurs correctement ciblés, dont l’intention correspond à ce que vous êtes en mesure de leur offrir. Chaque optimisation SEO mise en place doit donc être guidée par la valeur ajoutée qu’elle va apporter dans votre chaîne de valeur. Générer du trafic pour faire du volume n’a que peu d’intérêt.

Vous vous reconnaissez dans l’un de ces cas d’usage, contactez JVWEB pour échanger avec nos Accounts Managers sur les enjeux stratégiques de votre SEO et comment atteindre vos objectifs de manière rationnelle, tout en limitant les ressources allouées. Avec presque 20 années d’expérience, nous avons une connaissance fine des problématiques à contourner.

Partager cet article Lien copié!

A explorer