SEO : Google commence à sévir sur le guest blogging…

Rien d’officiellement confirmé, pourtant, les exemples se multiplient. Google, toujours plus réticent au netlinking abusif, commencerait à sanctionner par de lourdes pénalités celles et ceux qui recourent abondamment au guest blogging. Pourtant considérée comme une stratégie de linking propre, cette technique SEO serait-elle menacée ? Tour d’horizon…

Guest Blogging, risquez-vous une pénalité Google ?

Nous le savons tous, en matière de SEO, mieux vaut s’en référer aux bonnes pratiques insufflées par Google. Lorsque les limites sont outrepassées, Google s’octroie la possibilité d’envoyer aux éditeurs une pénalité. Par exemple, une pénalité de lien sortant ! Face à ce type d’avertissement, la stratégie SEO de l’éditeur se retrouve alors fortement menacée. Il est donc préférable de se priver de cette étape…

Le guest blogging consiste à donner la parole à un invité sur son blog. Généralement, c’est l’occasion pour l’invité de partager son expertise, mais aussi un lien vers son site. Cette technique de netlinking, plutôt bien considérée par Google jusqu’alors, semble désormais remise en question.

Déterminé à lutter contre l’achat- vente de liens, Google avertit les éditeurs qui auraient une utilisation ambiguë du guest blogging. Le mois dernier, les témoignages d’éditeurs concernés par cette pénalité manuelle se sont multipliés. A la clé, un message de Google invitant les éditeurs à remplacer le lien incriminé par un lien en nofollow, s’ils souhaitent regagner la confiance de leur hôte.

Guest – Blogging, tous les liens invités sont-ils menacés ?

Aucune confirmation de Google pour le moment. Néanmoins, dans sa quête du lien non payant, Google ciblerait davantage les articles invités qui outrepassent cette règle pour en faire commerce. En effet, les différents avertissements reçus ici et là, ont pour point commun de viser des articles invités payants.

Ainsi, se retrouvent sujets à une pénalité manuelle liée aux liens entrants ceux qui :

  • Ne mentionnent pas sur leur site la publication d’articles invités
  • Privilégient les textes d’ancrage de marque aux textes d’ancrage SEO sur les liens sortants
  • Publient un très (trop) grand nombre de publications invitées, au regard du contenu global
  • Commercialisent ces liens, en monétisant les espaces. Google a notamment repéré les liens qui profitaient directement à l’annonceur…

Il semble donc que l’heure ait sonnée pour les éditeurs qui se jouent des bonnes pratiques de netlinking. A suivre !

SEO, faut-il arrêter le guest blogging pour créer du lien ?

Si vous pratiquez le guest-blogging de bonne foi, inutile de s’alarmer pour l’heure. Dès lors que la publication se fait dans le cadre d’un échange de visibilité, Google n’y voit pas d’inconvénient. Pour ceux, qui privilégient les publications payantes, mieux vaut alors préférer un lien en no follow, comme le mentionnent les avertissements.

Restons tout de même vigilants et mesurés. Certains murmurent déjà que Google, face à la recrudescence de ce type de publications, lance une grande campagne d’épurement. Toutefois, comme souvent, en matière de stratégie SEO, il faut savoir distinguer le vrai du faux.

Un doute sur votre stratégie de linking ? Contactez l’équipe SEO JVWEB pour profiter d’un œil expert, capable d’évaluer pour vous le risque.

Partager cet article Lien copié!

A explorer