Social Shopping, comment les Français dépensent-ils sur les réseaux ?

Alors que Facebook, Instagram, YouTube ou TikTok proposent désormais des solutions pour permettre aux abonnés d’acheter directement depuis leur application sociale, comment les français consomment-ils sur les réseaux ?

YouGov a mené l’enquête et nous dévoile des chiffres clés sur ce nouveau courant de l’E-Commerce. Quelle typologie de produits achètent-ils ? Qu’est-ce qui les motivent ? Quel impact sur les Social Ads ? Éléments de réponse.

Social Shopping, une tendance à la hausse

Avec quelques milliards d’abonnés chacun, les réseaux sociaux – Facebook, Instagram, TikTok et YouTube en tête – sont désormais une véritable manne pour les annonceurs. Jusqu’à peu, ces plateformes permettaient essentiellement de promouvoir les marques et leurs produits. Fort de l’engouement, toutes proposent désormais de pouvoir faire son shopping, directement depuis l’application, sans passer par le site de l’E-Commerçants. Et ça marche !

31% des Français déclarent avoir déjà acheté un produit via un réseau social. 24% se disent susceptibles de succomber prochainement. Soit, cumulé, plus de la moitié des abonnés.

Au top 3 des réseaux sociaux sources d’un achat par les répondants :

  • Facebook, pour 76%
  • Instagram, pour 23% - 47% chez les 18/34 ans
  • Snapchat, 11%

Social Shopping, quelles motivations à l’achat ?

Si les achats sur les réseaux sociaux se démocratisent, c’est comme souvent, avant tout une histoire d’expérience client. Ainsi, parmi les principales motivations citées par les français :

  • la présence d’une offre promotionnelle : 39%
  • l’indisponibilité du produit via d’autres leviers : 25%
  • un processus d’achat plus simple et plus rapide : 24%
  • un attachement à la marque : 11%
  • la recommandation du produit par un influenceur : 10%

Pour ces achats, des paniers moyens relativement comparables aux achats via l’E-Commerce traditionnel. Ainsi, 30% des achats sont inférieurs à 20€, 50% se situent entre 20 et 50€, 9% entre 50 et 100€ et seulement 5% dépassent le budget de 100€.

Social Shopping, le paradoxe

Si ces chiffres sont plutôt favorables aux annonceurs, paradoxalement, les Français se disent méfiants à l’égard des réseaux sociaux. Tout particulièrement au sujet des publicités qui y sont diffusées ou des placements produits relayés. Au total, ils sont tout de même 86% à les dénoncer. 79% chez les plus jeunes versus 92% chez les seniors.

Beaucoup considèrent les réseaux avant tout comme un divertissement. 50% sont en accord avec l’insight « je navigue souvent sans but sur les réseaux sociaux ». 39% avouent avoir cédé à un achat impulsif et seulement 22% se disent plus susceptibles d’être intéressés par un produit promu via les plateformes sociales que par des leviers web plus classiques.

Une tendance, qui d’après nos prévisions Social Ads 2021, devrait encore se creuser dans les mois à venir. Ne manquez pas cette opportunité, renforcez votre stratégie Social Ads avec l’aide du pôle SMA JVWEB. Tous nos Account Managers bénéficient de leur certification Facebook Ads.

Partager cet article Lien copié!

A explorer