Start Up & SEO : comment se positionner aux côtés des plus grands ?!

Lorsque l’on crée son entreprise, d’autant plus en mode start up, il existe deux constantes auxquelles il est difficile d’échapper : la nécessité d’aller vite et celle d’équilibrer son budget marketing.

Résultat, face à ces constats, le SEO est parfois remisé à plus tard, car être indexé prend généralement du temps, et le ROI est donc loin d’être immédiat. Pourtant, travailler son référencement, dès le lancement de la marque, offre bien des avantages. Aujourd’hui, nous vous livrons 3 pistes pour activer votre stratégie SEO, sans malmener votre rentabilité. Et ainsi, petit à petit, vous positionner aux côtés des marques déjà bien établies. Prêt ?

#1. Alimenter son SEO avec du contenu support

Souvent, lorsqu’il s’agit d’attaquer un chantier SEO naissant, nous avons pour habitude de cibler les mots-clés qui symbolisent les deux extrêmes de l’entonnoir marketing : le haut et le bas. Cette stratégie permet notamment de se positionner sur les termes de recherche centrés sur l’intention utilisateur. C’est un bon point, mais effectivement, c’est parfois un peu long avant de faire sa place…

En revanche, très peu de start-up investissent le contenu dit de support au-delà d’une simple petite FAQ. Pire, ce type de contenu est parfois relayé sur un sous-domaine verrouillé. Certains hésitent même à s’y intéresser car ce type de contenu draine des volumes de trafic moins importants ou ne répond pas directement aux attentes des buyers personae qui guident la stratégie marketing.

Pourtant, le contenu de support offre de véritables atouts et permet de concilier différents objectifs, y compris le SEO. En effet, en tenant compte des remontées de votre service client et / ou de vos commerciaux, il est assez simple de dénicher des sujets d’intérêt, qui viendront alimenter vos contenus. Ceux-ci peuvent, de plus, se décliner sous différents formats, de la FAQ au forum communautaire, en passant par l’article de blog.

En somme, ils représentent une opportunité facile à saisir ! Car si des utilisateurs s’interrogent sur votre marque, vous vous devez d’y apporter une réponse. À défaut, quelqu’un d’autre le fera pour vous et vous manquerez une occasion de vous positionner.

Voici 4 pistes pour vous aider à identifier les contenus à proposer :

  • Les conversations entre vos prospects et vos commerciaux
  • Les conversations amorcées via le chat ou la page contact du site
  • Les mentions de votre marque sur des sites tiers
  • Les contenus produits par des sites tiers, dont vos concurrents, comparant vos produits à d’autres.

#2. Optimiser le contenu sur les points de friction

Le problème lorsque l’on lance une marque innovante, c’est qu’il n’y a pas ou peu de recherches correspondantes, puisque cela n’existait pas ! Le public n’ayant connaissance de la solution, la bonne option est de vous attaquer directement au problème. Ainsi, plutôt que de viser des requêtes aux volumes minima, ciblez les causes qui amènent votre prospect à chercher une réponse, puis, positionnez-vous comme LA solution.

Pour cela, travailler davantage des requêtes de longue traîne, plus faciles à atteindre que des requêtes excessivement concurrentielles. Attardez-vous sur le pourquoi de votre mission et listez tout ce qui peut générer un problème auquel vous apportez une réponse. Une fois cette liste en place, voyez comment ventiler vos contenus déjà existants, capables d’apporter une réponse. Il suffit parfois d’un court paragraphe et de liens bien sentis pour traiter le sujet, capitalisez dessus !

Si certains sujets sont récurrents ou demandent davantage d’explications, alors, consacrez-leur un contenu plus long, plus qualitatif. Quelques semaines plus tard, celui-ci saura trouver sa place dans les SERP, tout en étant utile, dès maintenant, à vos visiteurs.

Évidemment, cela ne vous empêche pas de communiquer sur vos mots-clés innovants, le temps d’acculturer votre audience et de laisser Google faire son œuvre. Les volumes de recherche vont naturellement croître au fil des mois. Le moment venu, vous serez prêt !

#3. Trouver le juste équilibre entre contenu bloqué et accessible

Produire du contenu de qualité a un coût, soit financier soit temps. De fait, nombre de start-up privilégient la création de contenu verrouillé, destiné à la génération de leads, tels que les livres blancs ou les webinars. Si la stratégie est payante en terme business, elle l’est moins s’agissant du SEO.

En effet, un contenu premium fait généralement l’objet d’une landing page dédiée, associée à un formulaire. En termes de contenu, cela se limite souvent à une accroche. En tout cas, rien qui ne permette au contenu d’être indexé parmi les meilleurs résultats. Pendant ce temps, vos concurrents, potentiellement plus installés, n’hésiteront pas à cibler le sujet au travers de contenus référençables. Autant de places qui risquent de vous échapper…

La bonne option consiste à trouver un juste équilibre entre génération de trafic et génération de leads, entre résultats immédiats et résultats à moyen terme. Vous pouvez, pour cela, alterner la production de contenus longs entre objectif SEO et conversion.

En conclusion, soyez agile et malin ! Le référencement est un atout de taille pour une entreprise naissante. Toutefois, vous ne disposerez probablement pas des moyens pour jouer à armes égales avec de grandes marques bien installées. Montrez-vous futé, cherchez les failles des mastodontes et glissez-vous dedans ! Vous n’avez peut-être pas le budget et le temps, mais vous avez des idées et davantage de souplesse, capitalisez dessus. Vous pouvez aussi accélérer le temps en vous faisant accompagner par une équipe d’experts SEO aguerris.

Partager cet article Lien copié!

A explorer