Campagne vidéo YouTube, 5 erreurs qui plombent votre ROI

Avec ses 37% de parts de marché du trafic internet mondial , YouTube est incontestablement la meilleure plateforme pour promouvoir vos contenus vidéos via une campagne Google Ads. Seulement, la concurrence y est rude ! Pour vous aider à gagner toujours plus en performance, nos account managers ont listé les 5 erreurs les plus courantes rencontrées chez les annonceurs. Et surtout, quelques astuces et bonnes pratiques pour les contourner. Attention, vos campagnes vidéo sont sur le point de décoller !

Erreur n°1 : ne pas suffisamment cibler son audience

Sur YouTube, comme ailleurs, le ciblage est la clé pour une campagne réussie. Toutefois, il est encore fréquent de croiser des audiences trop grand angle. Si le produit, présenté via la vidéo, peut convenir au plus grand nombre, mieux vaut élargir l’audience par palier afin de garantir un meilleur engagement. Ainsi, si la qualité des contenus est au rendez-vous, mais que les performances plafonnent, il est intéressant d’étudier d’un peu plus près la composition de l’audience afin de vous assurer que celle-ci est correctement calibrée.

Afin de corriger votre audience vidéo YouTube, nous vous recommandons de mettre en œuvre trois actions simples :

  • Analyser l’audience de vos concurrents : quels types de profils sont abonnés aux contenus ? Quels sont les volumes de recherches ? Quels formats sont les plus performants ? Menez l’enquête…
  • Élargissez votre analyse des intentions : vous pouvez, pour cela, vous aider de la recherche suggérée de YouTube
  • Consultez le détail démographique du public qui regarde les vidéos, à partir des résultats de recherches également

Erreur n°2 : diffuser sur YouTube sans stratégie précise

Peut-être est-ce dû au caractère plus créatif de la vidéo, mais nombre d’annonceurs se lancent dans une campagne de promotion YouTube, sans définir au préalable de stratégie de diffusion claire. Or, nous le savons, si l’objectif n’est pas strictement établi, il est plus difficile à atteindre. Plutôt que d’y aller à l’instinct et espérer que votre vidéo fasse le buzz, mieux vaut s’en remettre aux data !

Ainsi, avant de mettre en ligne votre vidéo, il est indispensable de prendre le temps d’établir une stratégie de diffusion en phase avec des objectifs définis. Comment cette vidéo s’inscrit dans vos actions marketing ? S’agit-il de renforcer votre notoriété, augmenter vos ventes, relayer une promotion ? Avez-vous défini un planning de promotion ? Autant de questions à se poser au préalable et qui permettront également de paramétrer les bons KPI pour suivre vos performances. Et, ajuster la campagne, si les résultats ne sont pas à hauteur de vos attentes.

Erreur n°3 : suivre des métriques d’engagement uniquement

En lien direct avec le point précédent, un défaut d’objectifs clairs mène souvent à regarder les mauvaises métriques.

Ainsi, nombre de marques se limitent à des KPI d’engagement, en surveillant le compteur de likes et de commentaires. Pourtant, une campagne vidéo via Google Ads vous permet d’aller beaucoup plus loin dans le suivi de la performance. Ainsi, pour optimiser la portée de votre campagne, intéressez-vous également:

  • Au Taux de conversion : dès lors que vous investissez en publicité, il est pertinent de suivre les volumes de conversion pour connaître le ROI de votre action. Cela vaut également pour vos campagnes YouTube, d’autant plus lorsque celles-ci portent sur un produit ou un service.
  • A la durée moyenne des vues : incontournable pour estimer l’attention généré par votre vidéo. La durée moyenne des vues vient équilibrer le nombre de vues et vous aide à savoir si votre contenu à trouver son public. Plus ce temps de consultation est proche de la durée de la vidéo, meilleur est l’engagement de votre audience.
  • Au ratio Vues / Abonnés : ce KPI complète le nombre de vues de votre vidéo et vous renseigne sur la qualité de l’audience auprès de laquelle vous faites la promotion de votre vidéo. Si votre vidéo enregistre de nombreuses vues, mais que vous accueillez peu de nouveaux abonnés, il est fort probable que votre campagne soit encore optimisable, notamment sur la sélection de l’audience. Entre 8% et 12% de ratio vues / abonnés, l’on considère que les performances sont au rendez-vous.
  • Aux sources de trafic : si cette donnée n’influe pas directement sur la promotion de votre vidéo, elle vous aide à comprendre quels leviers vous donnent les meilleurs retours.

Erreur n°4 : surestimer la qualité des contenus proposés

Lorsqu’après sa mise en ligne, une vidéo se perd dans l’immensité du web, le premier réflexe est souvent de se pencher sur l’optimisation de la page YouTube, dans l’espoir de gagner un peu de visibilité supplémentaire. Or, si le choix des mots-clés et des métadonnées est important, ce ne sont que des facteurs de multiplication de la qualité. Il est donc important de garder en tête que c’est avant tout le contenu qui peut faire la différence et aider la vidéo à émerger.

Avant de penser optimisation de la page YouTube – vous devez tout de même y penser ! – assurez-vous de proposer un contenu de qualité. Concrètement, votre vidéo doit rassembler quelques critères incontournables, comme :

  • Un son parfaitement audible
  • Des sous-titres
  • Une image non pixellisée
  • Un montage dynamique
  • Un storytelling haletant

Erreur n°5 : Rédiger des balises trop axées SEO

A nouveau, par souci de gagner en visibilité, nombre de vidéos sont assorties de balises titre très orientées SEO. Certes, les mots-clés y sont, mais l’envie de cliquer un peu moins !

Plus encore que sur Google Search, sur YouTube, il est plus intéressant de stimuler l’action que de viser l’optimisation du titre.

Dans un flow de contenus infini, votre vidéo se démarquera davantage avec un titre accrocheur, où le bénéfice est clairement lisible. Un titre à base de mots-clés est moins attractif. Or, le taux de clic est une variable déterminante pour flatter l’algorithme YouTube. Sur ce point, inversez vos vilaines habitudes et restez focus sur l’utilisateur. Implicitement, c’est lui qui viendra nourrir votre SEO vidéo.

YouTube est un formidable levier pour renforcer la notoriété de votre marque et faire la promotion de vos produits. Il suffit parfois de quelques ajustements pour dévoiler votre potentiel, contactez JVWEB pour un conseil avisé !

Partager cet article Lien copié!

A explorer