Search Console : comment est calculée la Position Moyenne ?

Indicateur bien connu, la Position Moyenne, affichée par Google, via le rapport « Performances des résultats de recherches », disponible dans Search Console, suscite toujours des questions.

Notamment, quant aux écarts de position qui peuvent être constatés à l’affichage. Afin de lever le voile sur ce mystère, John Mueller, Trend Analyst chez Google, nous a livré quelques-uns des secrets de la formule de calcul. Alors, sur quelles variables repose la Position Moyenne ? Comment justifier les écarts ?

La Position Moyenne, une donnée réelle

Premier apprentissage de cette plongée dans l’univers de la Position Moyenne : il s’agit bien d’une donnée réelle et non, d’une mesure théorique.

Ainsi, comme l’ensemble des KPI relayés par le rapport de performance des résultats de recherche, la Position Moyenne est calculée sur la base des résultats réels qui ont été présentés aux utilisateurs.

Si plusieurs url d’un même site web apparaissent en résultats de recherche, Search Console considère alors la mieux classée pour calculer sa moyenne.

La Position Moyenne, une donnée variable

Cette précision faite, John Mueller revient également sur les écarts qui peuvent être constatés entre la Position Moyenne affichée et les résultats de recherche remontés par les propriétaires de site lors de l’audit de positionnement.

Google assume complètement ces éventuelles différences, qui selon Mueller, relèvent de facteurs tels que la personnalisation, le ciblage géographique ou la visibilité de courte durée.

Pour corroborer cette hypothèse, John Mueller conseille aux éditeurs de se fier au nombre d’impressions réelles versus attendues, autour de la requête cible. Si celles-ci sont nettement en deçà, il y a fort à parier que le site n’apparaît que sur une partie peu significative des résultats réellement affichés.

Mueller rappelle également que les url des sites peuvent également être référencées dans Google Images et que cette variable entre dans le calcul de la Position Moyenne.

En bref, celui-ci conclut en insistant sur le fait que la Position Moyenne repose sur des résultats réels, mais que ceux-ci sont très variables. Ce qui explique la relative volatilité du KPI.

Comment interpréter la valeur de Position Moyenne ?

Comme Google le précise dans sa page d’aide dédiée, les pages de résultats conjuguent de multiples éléments, tels que les liens évidemment, mais aussi le Knowledge Graph, les extraits optimisés… Chacun de ces éléments a une valeur numérique qui lui est propre, décrivant leur position dans la page.

Source : Google Aide

Ainsi, chacun de ces éléments entre en considération dans le calcul de la Position Moyenne, en fonction de la nature du résultat qui lui est associé. La valeur de position, relayée via le rapport de performance, correspond à la position la mieux classée vers votre page / propriété, déterminé grâce à la moyenne des requêtes entraînant l’affichage de la propriété. Concrètement,

  • Si la propriété s’affiche en 2, 4 ou 6ème position, la Position retenue sera 2
  • Si la propriété s’affiche en 3, 5 ou 9ème position, la Position retenue sera 3
  • La Position Moyenne calculée sur ces 2 requêtes sera 2,5

À noter, pour que la position d’un lien soit enregistrée, celui-ci doit nécessairement déclencher une impression.

Maintenant que la Position Moyenne n’a plus de secret pour vous, il ne vous reste plus qu’à contacter l’équipe SEO JVWEB pour effectuer un audit complet et dégager de nouvelles pistes d’optimisation.

Les outils de mots clé SEO

Partager cet article Lien copié!

A explorer