[Actu SEO / SEA / SEM] Les immanquables de la semaine n°14

Le meilleur de l’actualité digitale, revisité par l’équipe JVWEB. A découvrir ici ou directement dans votre boîte mail pour ne rien manquer des dernières informations SEO / SEA / SMA.

Au sommaire de cette 14ème semaine, la disparition annoncée de Facebook Analytics, la mise à jour des FAQ Google dédiées à Core Web Vitals et Page Experience et le retour de Google sur le débat du Zero Clic croissant.

Facebook Analytics, préparez-vous à faire sans…

La nouvelle a été publiée discrètement, mais néanmoins confirmée. À compter du 30 juin 2021, Facebook Analytics disparaîtra de nos écrans, et ce sans véritable explication de la part du réseau social. Pour l’heure, la plateforme ne propose pas non plus véritablement d’alternative, hormis un renvoi vers les outils commerciaux désormais bien connus tels que :

  • Facebook Business Suite : réservé à la gestion des comptes Facebook et Instagram professionnels, relatant uniquement des informations sur l’audience, le contenu et les tendances.
  • Le gestionnaire de publicité : qui permet, lui, aux annonceurs de créer, modifier ou consulter le reporting des campagnes Facebook Ads.
  • Le gestionnaire d’évènements : davantage centré sur la gestion des outils commerciaux, tels que le pixel Facebook et l’API de conversions.

Si l’utilisation combinée de ces trois outils permet de collecter bon nombre de données, elle ne suffit pas pour fournir un équivalent à Facebook Analytics. Parmi les manquants, le tunnel qui mène à la conversion. Facebook précise sur ce point qu’il est devenu particulièrement difficile à suivre depuis la dernière mise à jour de l’IOS14 par Apple. Chacun devra donc trouver une solution pour combler cet écueil. Face à cette information, Facebook précise néanmoins qu’il est toujours possible, d’ici au 30 juin, d’accéder aux rapports, graphiques et autres tableaux afin de les exporter en CSV et ainsi, préserver votre historique. A suivre…

Core Web Vitals et Page Experience, Google en dit plus via la mise à jour des FAQ

Afin de répondre aux multiples questions que soulèvent Core Web Vitals et Page Experience, Google vient de mettre à jour les FAQ dédiées au sujet, en ligne depuis décembre 2020. Dans cette nouvelle édition, le moteur précise notamment que les systèmes continueront de privilégier les pages proposant les meilleures informations, et ce même si certains critères requis pour Page Expérience sont en deçà. De même, Google insiste sur la prédominance de la pertinence et la qualité du contenu sur l’expérience utilisateur.

Concernant Core Web Vitals, Google souligne qu’il n’est pas nécessaire de supprimer tous les éléments en lien avec Core Web Vitals pour être éligible au carrousel Top Stories. En effet, toutes les pages web sont éligibles, sous réserve que celles-ci soient conformes à la politique de contenu Google Actualités. Les pages seront ensuite priorisées au regard des facteurs liés à Page Expérience. Pour mémoire, la mise à jour Google Page Experience est prévue pour mai 2021. Cependant, le moteur indique que celle-ci ne devrait pas bouleverser le positionnement actuel.

Google revient sur la polémique du Zéro Clic

Nous l’avions évoqué ici même la semaine passée, une étude menée par SparkToro a révélé que près de 65% des recherches effectuées sur Google ne débouchaient sur aucun clic menant vers un site web. Véritable bombe dans l’univers SEO, cette nouvelle relance le débat autour du Zéro Clic. En effet, outre ce résultat, l’étude met en avant la volonté de Google de devenir un moteur de réponses, et non plus de recherches, cherchant ainsi à limiter la génération de trafic organique au profit des résultats enrichis.

Google, évidemment informé des résultats de cette étude, a souhaité s’exprimer sur le sujet de manière officielle. Ainsi, la firme commence par remettre en question la méthodologie utilisée et pointe une mauvaise compréhension de la façon dont les utilisateurs s’appuient sur Google pour trouver des réponses. A cela, Google ajoute qu’il est également un facilitateur pour connecter les entreprises et les utilisateurs, notamment par le biais de Google My Business. Une action, qui par exemple, lorsqu’elle est effectuée par téléphone, aboutit sur un Zéro Clic, sans pour autant desservir l’entreprise cible. Enfin, Google clôture son contre argumentaire en insistant sur le concept d’intention. Selon lui, l’utilisateur n’est pas toujours précis lorsqu’il amorce une recherche. Il aurait donc besoin de multiplier les requêtes avant de cliquer sur un résultat, autant de manipulations, qui là encore aboutissent sur un Zéro Clic.


Partager cet article Lien copié!

A explorer