SEO : 4 hacks pour optimiser votre Shop E-Commerce

Le SEO est un levier de taille pour les shops E-Commerce. Dès lors que nous abordons les chantiers liés au référencement naturel, les annonceurs prennent souvent peur, pensant qu’il s’agit de révolutionner le site de A à Z, et que tout ceci prendra énormément de temps et d’énergie.

Pourtant, il suffit parfois de mettre en place quelques actions simples pour commencer à voir des résultats. Aujourd’hui, nous vous présentons 4 hacks pour optimiser le SEO de votre shop E-Commerce, faciles et rapides à déployer. Prêt ?

Hack n°1 : optimiser la navigation pour le SEO

Qu’il s’agisse de SEO ou d’expérience client, la navigation est primordiale pour s’y retrouver, que l’on soit acheteur ou moteur !

Pourtant, parfois celle-ci apporte une dose de complexité qui nuit à vos performances. En la matière, 2 tendances fortes que l’on retrouve sur de nombreux shops e-commerce :

  • Le mega-menu : imaginé pour répondre à un objectif « de moins de clics possible », par opposition au « moins de temps possible », le mega menu a l’avantage d’être exhaustif. Toutefois, il a aussi deux gros travers. Le premier est sa lisibilité, parfois très compromise, notamment sur mobile. Le second, le poids accordé à part égale entre chaque catégorie et sous-catégorie, qui fond, à mesure que le nombre de pages augmente.
  • Le menu sans structure logique : ici, il s’agit souvent d'un menu très court, où les pages principales ne sont pas isolées de l’ensemble du contenu. Imaginons que vous vendiez des VTT et qu’aucune catégorie ne leur soit dédiée. Compliqué de s’y retrouver ! Et encore plus de focaliser l’effort SEO.

Comment y remédier ?

Dans un cas comme dans l’autre, la solution est d’apporter à votre menu de navigation la structure la plus logique possible. Ainsi, interrogez-vous sur les catégories d’articles à vendre, ceux qui méritent d’être mis en avant, les pages qui ont besoin de plus de poids pour se positionner, la clarté de l’ensemble. Au moment de la conception de cette nouvelle navigation, gardez en tête que celle-ci doit être fluide et intuitive pour un utilisateur novice.

Hack n°2 : ajouter des titres à vos produits

De nombreux shops e-commerce fonctionnent encore sans ajouter de titre à leurs produits, notamment lorsque la technologie qui les porte est un développement propriétaire ou pire encore, lorsque le champ dédié est tout simplement laissé de côté. Pourtant, comme pour un article, l’ajout d’un titre optimisé et attractif est essentiel sur une fiche produit. Il permet, entre autres, une nette augmentation du CTR (jusqu’à 3 fois plus de clics) et un meilleur référencement, puisque l’objet est ciblé et correctement décrit.

Comment y remédier ?

Ici, comme promis, c’est très simple, il suffit… d’ajouter des titres sur vos fiches produits. Si le choix est limité, optez pour une rédaction manuelle et mettez le paquet sur l’attractivité du titre. Si les volumes sont plus importants, évitez les titres trop schématiques, comme « nom produit, taille, couleur », qui, s’ils sont informatifs, ne sont pas très vendeurs et ne permettent pas de vous distinguer de vos concurrents.

Hack n°3 : retravailler vos extraits en vedette

Votre E-Shop est correctement classé, mais mérite encore un coup de pouce ?!

Avez-vous le nécessaire pour enrichir les rich snippets ? Pour le savoir, vérifiez vos requêtes qui se classent en page 1, sans parvenir à atteindre les 3 premières positions. Sont-elles dotées d’extraits enrichis ? Si non, en méritent-elles un ?!

Si la page en question répond à une intention claire, qui se résume en 300 caractères, alors la réponse est oui. Plusieurs tests nous ont démontré que l’ajout de cet élément de texte permettait de gagner des positions en seulement 3 semaines.

Comment y remédier ?

Pour doper votre SEO, vous pouvez adopter un schéma d’extraits en vedette assez clair, comme par exemple « Balise d’entête – qu’est-ce que #motclé ? ». Il suffit ensuite d’apporter une réponse cohérente, enrichie du mot-clé cible. Evidemment, pour être payante, cette option doit conduire le visiteur vers un contenu de qualité, capable de concurrencer les pages déjà en place. Petit tips supplémentaire, pensez également à adapter le format. Ici, les bullet points sont tout indiqués.

Hack n°4 : publier ses produits dans Google My Business

Assez peu répandue, la méthode fait pourtant ses preuves ! Ici, c’est simple, soit vous l’avez déjà fait ; soit, vous devriez vous y mettre.

Comment y remédier ?

Pour publier vos listes produits depuis Google My Business et, ainsi, gagner en visibilité et en trafic, à moindre effort, il suffit de vous connecter à votre interface. Ensuite, direction l’onglet Produit, puis Ajouter. A partir de là, vous pouvez catégoriser, renseigner, importer…

Pensez également à paramétrer vos UTM, de manière à tracker le plus clairement possible vos produits et leurs conversions. Nous avons régulièrement remarqué que le produit acheté est souvent différent du produit cliqué. Donc, n’hésitez pas à multiplier les options pour attirer de nouveaux clients via cette porte parallèle.

Des objectifs SEO qui n’attendent que d’être atteints ?! Contactez l’agence JVWEB. Avec son pôle d’experts dédiés au SEO, nos équipes vous aident à construire une stratégie SEO sur mesure.

Partager cet article Lien copié!

A explorer