Publicité CPC, les 8 tendances 2022 qui vont bousculer vos campagnes

Chaque année, la publicité au clic affiche de nouvelles tendances afin de gagner toujours plus en performances.

L’équipe JVWEB a brainstormé activement afin de vous dévoiler, ce que selon nous, seront les tendances fortes de 2022 à mettre en œuvre pour doper vos campagnes CPC. De Google Ads à Microsoft Ads, en passant par les Social Ads, découvrez ici les nouveautés à prévoir ainsi que les existants qui vont s’intensifier dans les mois à venir en matière de publicité au clic.

#1. L’automatisation à l’honneur

Si la tendance à l’automatisation des campagnes n’est pas nouvelle, elle devrait nettement perdurer durant les mois à venir. D’ores et déjà bien installée sur certains pans de gestion des campagnes Google Ads, l’automatisation va encore gagner du terrain afin d’aider les annonceurs à accroître leurs performances.

En effet, nous sommes confrontés à toujours plus de données, il est donc impératif de bien s’outiller afin d’en extraire les bonnes informations. Isoler les données, les compiler, extrapoler les data est un travail de titan s’il est effectué en manuel, et clairement une perte de temps, d’autant que, sur ce pan, la machine est un véritable allié décisionnel.

De même, l’automatisation prend une place accrue concernant la planification, l’exécution et l’analyse des campagnes, notamment multi-canal. Là encore, s’équiper d’outils adéquats est essentiel pour ne rester dans la course et garder une longue d’avance sur la concurrence. JVWEB dispose justement d’un pôle R&D qui travaille activement sur ce sujet et propose à nos clients de puissants outils d’aide à la décision.

Néanmoins, il convient de garder en tête que la machine ne peut fonctionner sans le renfort d’humains pour l’orienter, la guider, et parfois trancher, y compris à contre-courant. Confier vos campagnes au clic à l’expertise d’un Account Manager reste essentiel pour affiner la stratégie, faire preuve d’empathie ou d’intuition, ou tout simplement arbitrer les décisions de la machine. Comme nous l’expliquait Colin, Team Leader JVWEB, dans son interview dédiée à l’automatisation Google Ads, l’idéal est d’apprendre à concilier automatisation et gestion manuelle pour allouer les forces vives aux bons sujets.

En 2022, l’heure sera venue de vous équiper afin d’affiner vos campagnes CPC et tendre, à grand renfort de Machine Learning, vers une meilleure personnalisation des campagnes CPC, tant via Google Ads que les Social Ads. Votre objectif, garder le contrôle de ce qui mérite réflexion, déléguer le reste aux automates.

#2. Les données First Party, au secours de l’acquisition

Là encore, rien de nouveau, mais plutôt une tendance qui s’accentue. Car si la bataille pour une meilleure protection des données privées est déjà amorcée, elle tend à s’amplifier dans les prochains mois. L’acquisition des données First Party est l’une des réponses qui s’impose face à la disparition programmée des cookies.

En effet, l’attribution repose encore majoritairement sur ces fameux cookies, pixels et autres balises de tracking. Pourtant, les géants, tels que Google Ads, Facebook Ads ou Apple réduisent progressivement leur utilisation afin de préserver la confidentialité des données des consommateurs. Il est donc impératif de commencer à faire sans. La valeur des données First Party, tout particulièrement leur intégration aux réseaux publicitaires, est donc un véritable enjeu pour les mois à venir.

Pour l’heure, pas de solution véritablement tranchée, mais plutôt des terrains d’expérimentation. Parmi eux, certains recommandent un retour à la vieille école, d’autres de prendre appui sur l’automatisation. Un sujet à suivre au fil des mois à venir.

#3. Ciblage et la segmentation d’audience, une valeur sûre

Face à cette dispersion des données, il devient toujours plus essentiel de maîtriser ses audiences. Ainsi, les annonceurs devront désormais s’assurer que les utilisateurs cibles seront en ligne, et pas uniquement lorsqu’ils effectuent une recherche.

En effet, cette tendance se renforce avec l’annonce faite par Google Ads sur l’évolution de la manière dont les mots-clés de correspondance large et d’expression sont catégorisés, les caractéristiques de création des audiences seront d’autant plus importantes pour capturer le public cible et réduire la dépendance aux mots-clés.

En bref, en 2022, moins de mots-clés, plus d’audience et une meilleure intention.

L’important sera de maîtriser les leviers activés afin de garder un maximum de contrôle sur ce qui peut encore l’être, à savoir le ciblage et la segmentation d’audience.

#4. Toujours plus de tests

Face aux incertitudes qui se dessinent, telles que la fin des annonces textuelles grand format de Google Ads, il semble de bon ton de poursuivre une dynamique active de tests. Pour l’heure, notre recommandation est de poursuivre les ETA aussi longtemps que possible, en y ajoutant des variables supplémentaires pour recueillir un maximum d’informations pour des tests ultérieurs, lorsque leur création sera devenue obsolète. Nous vous invitons également à tester les annonces Responsives sur le réseau de recherche, les RSA. Multipliez les messages et testez l’épinglage de différentes parties de l’annonce.

En 2022, afin de booster vos campagnes CPC, il sera également important de tester différentes copies d’annonces. En effet, avec l’automatisation de la création publicitaire, nous observons de véritables évolutions sur les aspects tactiques et techniques de la gestion de campagnes au clic, notamment sur la recherche payante. Plutôt que de se focaliser sur les mots-clés et leurs écarts de performance, il sera temps de tester différents concepts et accroches, centrés sur l’intention.

Au-delà de Google Ads, cette tendance s’observe également pour les annonceurs Amazon Ads. Il est important là aussi de tester de nouveaux types d’annonces et emplacements. Ce peut-être, par exemple, l’affichage sponsorisé, les vidéos de marque sponsorisées ou encore Amazon DSP.

#5. La diversification des canaux

Il sera compliqué, en 2022, de passer outre les campagnes multi-canal. Le rôle d’une agence de marketing digital, comme JVWEB, est bel et bien d’accompagner les annonceurs afin d’être là où leurs cibles se trouvent. Ainsi, il sera là encore intéressant de travailler sur les synergies entre les différents leviers SEO / SEA et Social Ads.

En effet, les publicités Google Ads ne fonctionnent pas en silo. En multipliant les leviers, afin de couvrir l’ensemble du tunnel d’acquisition, vous assurez à votre marque un meilleur ancrage et sensibiliser votre cible aux différentes étapes de sa recherche.

En 2022, pourquoi ne pas explorer des leviers avec lesquels vous seriez moins à l’aise ? Outre Facebook ou Instagram Ads, TikTok ou Pinterest peuvent offrir de belles perspectives en matière de publicités CPC. Le défi sera alors de savoir analyser les données sur l’ensemble du parcours. Là encore, JVWEB, en multipliant les pôles de compétences, est un véritable atout pour maîtriser son acquisition.

#6. Des annonces de recherche réactives

Comme vu plus haut, en 2022, les ETA sont amenées à disparaître au profit des RSA. Les annonceurs ayant déjà adopté ce format auront une longueur d’avance dans la mesure où ils disposeront d’un certain recul sur le processus de création des publicités, l’historique de performances et les indicateurs sur lesquels s’appuyer.

Pour les autres, il est de bon ton de se lancer sans tarder ! Les RSA nécessitent une approche différente des ETA, soutenues par une solide stratégie et des messages ciblés. Il s’agit désormais davantage de créer des publicités pour l’utilisateur, plutôt que pour Google. Quitte, à parfois, savoir s’affranchir des messages d’avertissement délivrés par Google Ads.

#7. Le suivi des conversions élargi

Ces derniers mois, Facebook a mis l’accent sur son API de conversions, Google Ads intègre davantage le suivi de conversion hors ligne. Ces efforts seront probablement maintenus en 2022, il faudra savoir s’y adapter, y compris pour remédier au défaut de cookies et autres pixels.

L’adoption du suivi de conversion hors ligne est un vrai sujet mais aussi l’une des clés pour améliorer la performance des campagnes grâce à une meilleure optimisation. Cette question sera d’autant plus centrale pour les annonceurs disposant de boutiques physiques et souhaitant développer davantage le web to store.

#8. L’agilité comme ligne directrice

L’année qui s’écoule a été riche de nouveautés. La suivante sera certainement dans la même lignée. S’il faut évidemment savoir s’adapter aux changements récurrents, il est aussi important de garder en tête ses fondamentaux. Un mix parfois compliqué à trouver. Travailler de concert avec une agence marketing est une aide précieuse pour y arriver. Vous êtes centrés sur vos objectifs, nos Account Managers s’affairent à rester au courant des nouvelles techniques à explorer, des tests à mener, des performances à ajuster.

En 2022, plus que jamais, vous devrez vous montrer agile pour améliorer vos résultats, respecter votre budget, vous équiper des meilleurs outils, faire les bons arbitrages business, dans un monde en évolution. L’agence JVWEB, avec sa solide expérience, sera ravie de vous accompagner dans cette quête. Vous avez un projet pour votre marque, contactez-nous !

Partager cet article Lien copié !

A explorer

Quels sont les prix et coûts des campagnes Google Ads ?

Audience Google Ads : Mode d'emploi

Comment utiliser les audiences similaires sur Google Ads ?